Ana Enriqueta Terán

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ana Enriqueta Terán est une poétesse vénézuélienne, née à Valera le 4 mai 1918.

Elle est l'une des écrivains les plus importantes de la poésie vénézuélienne, surtout à cause de son usage du mot. Elle a écrit pour diverses publications et toute son œuvre se trouve dans le livre Casa de hablas (1991).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Al norte de la sangre (1946)
  • Presencia terrena (1949)
  • Verdor secreto (1949)
  • De bosque a bosque (1970)
  • El libro de los oficios (1975)
  • Libro de Jajó (1980-1987)
  • Casa de hablas (1991)
  • Alabatros (1992)
  • Música con pie de salmo (1985)
  • Antología poética (2005)
  • Construcciones sobre basamentos de niebla, Éditeurs Monte Ávila, 2006
  • Piedra de habla (2014), Bibliothèque Ayacucho[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]

(es) El poder de la palabra