Aníbal Gordon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gordon.
Aníbal Gordon

Aníbal Gordon (mort le 13 septembre 1987) est un criminel argentin, soupçonné d'avoir pris la tête du groupe paramilitaire appelé l'Alliance anticommuniste argentine (Triple A) durant les années 1970, pendant la Guerre sale. Il a également été membre de l'agence argentine de renseignement SIDE (en) de 1968 à 1984. Décrit comme un « soldat » de la dictature militaire, il est soupçonné de plusieurs crimes politiques[1].

Au moment de sa mort en prison en 1987, Gordon a été reconnu coupable des meurtres de Silvio Frondizi (en) (frère du président Arturo Frondizi) et de l'homme politique Rodolfo Ortega Peña (es), il est également soupçonné de plusieurs autres enlèvements et meurtres avec son groupe du Triple A.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Quién fue Aníbal Gordon sur le site de Clarín, 14 octobre 1999.