Amphiprion bicinctus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Poisson-clown à deux bandes (Amphiprion bicinctus) est un poisson-clown appartenant à la famille des Pomacentridés.

Description[modifier | modifier le code]

Le Poisson-clown à deux bandes possède un corps haut et ramassé. Sa coloration générale est brun orangé, plus claire sur le ventre. Cette coloration jaune, tirant sur l'orangé, se retrouve au niveau du museau, des nageoires et du pédoncule caudal. Les adultes présentent en arrière de la tête et du milieu du corps deux fines bandes transversales blanc bleuté se terminant en pointe. Les jeunes arborent une troisième bande sur le pédoncule caudal ainsi qu'une queue courte et fourchue. Cette dernière se prolonge en pointe chez les adultes (au-delà de 10 cm).

Ce poisson ne présente pas de dimorphisme sexuel et peut mesurer jusqu'à 15 cm.

Répartition et habitat[modifier | modifier le code]

Amphiprion bicinctus est le seul poisson-clown présent en mer Rouge à l’exception rare d’Amphiprion ephippium au sud[1],[2]. Il est également présent dans le golfe d'Aden et dans l'archipel des Chagos[2].

Systématique[modifier | modifier le code]

Au niveau de la classification scientifique des espèces, le Poisson-clown à deux bandes est un poisson osseux de la classe des actinoptérygiens — ou poissons à nageoires rayonnées — de la famille des Pomacentridés. Amphiprion bicinctus fait plus précisément parti du sous-genre Amphiprion (Amphiprion)[3]. Les aquariophiles le classent généralement dans le Clarkii Complex, un complexes d'espèces définit sur la base de coloration similaire entre les espèces de poissons-clowns[4].

Écologie et comportement[modifier | modifier le code]

Mutualisme avec les anémones de mer[modifier | modifier le code]

Amphiprion bicinctus dans l'alénome Heteractis magnifica en mer Rouge

Comme tous les poissons-clowns, Amphiprion bicinctus vit toujours en association avec une anémone. C'est un mutualisme obligatoire. A. bicinctus s'associe avec cinq des dix espèce d'anémone hôtes des poissons-clowns : Entacmaea quadricolor, Heteractis aurora, H. crispa, H. magnifica et Stichodactyla gigantea[2].

Alimentation[modifier | modifier le code]

Ce poisson se nourrit de plancton.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. DORIS, consulté le 29 mars 2012
  2. a, b et c (Fautin et Allen 1992, ch. 2, « Anemonefishes : Amphiprion bicinctus Rüppell, 1828 »)
  3. (Allen 1972)
  4. « Keeping Nemo: Clownfish (Anemonefish) », sur tropicalfishfinder.co.uk, Tropical Fish Finder,‎ 4 juin 2010 (consulté le 15 mars 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Gerald R. Allen, Anemonefishes : Their classification and biology, Neptune City, NJ, Tropical Fish Hobbyist Publications,‎ 1972, 288 p. (OCLC 310721635)
  • (en) D.G Fautin et G. R. Allen, Field guide to anemonefishes and their host sea anemones, Perth, WA, Western Australian Museum,‎ 1992 (ISBN 0730952169, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :