Amour-haine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un rapport amour-haine est un rapport personnel impliquant des émotions simultanées ou alternatives d'amour et d'inimitié. Quelquefois, cela peut aussi signifier une personne qui aime une autre personne ou objet, et se déteste pour cela. Ces rapports ne sont pas obligatoirement romantiques, ils peuvent aussi être fraternels. Ces rapports sont aussi dits passionnés. Ce type de relation peut être étendu aux objets inanimés, mais aussi aux idées, aux concepts.

Concept[modifier | modifier le code]

Un thème lié est « l'obligation d'amitié », où habituellement un parti se sent redevable à un autre et base une amitié dessus, mais tient toujours une rancune sur une amertume passée particulière, pendant que « le créancier » dans le rapport est d'accord avec la nature de cette amitié pour des raisons de sécurité, mais reste conscient de la rancune du « débiteur » et se sent contre-redevable jusqu'à ce que la cause de la rancune soit dépassée.

Le concept est souvent utilisé dans les romans pour adolescents où deux personnages se détestent, tout en ayant une sorte d'affection ou attraction l'un envers l'autre à certains points de l'histoire. Le concept d'un rapport d'amour-haine est souvent utilisé pour décrire les relations entre une « gentille fille » et un « mauvais garçon » ou bien l'inverse les relations d'une « mauvaise fille » et un « gentil garçon ». Il peut être soutenu, en raison du fait que les sujets s'aiment en dépit des problèmes qu'ils ont, qu'un rapport de haine et d'amour représente une plus forte relation qu'un rapport d'amour simple. Bien qu'une haine constante soit ressentie, si de nouveaux problèmes émergent ils ne mettront probablement pas la relation en danger. Pourtant il est aussi possible qu'aucun bonheur réel ne soit atteint dans ce genre de relation passionnée car ils ne seront jamais en paix ou pleinement satisfaits. C'est la raison pour laquelle les sujets ne tombent jamais dans une relation de « routine ».

Racines psychologiques[modifier | modifier le code]

Un rapport amour-haine est lié à l'occurrence d'une ambivalence émotionnelle perçue durant la petite enfance[1], aux réponses conflictuelles liées aux état de l'égo chez la même personne[2] ou à la coexistence inévitable de conflits égoïstes avec l'être aimé[3].

Une recherche effectuée à l'université Yale suggère que le rapport amour-haine peut être causée par une faible estime de soi[4].

Exemple[modifier | modifier le code]

Fictions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sigmund Freud, On Metapsychology (PFL 11) p. 137
  2. (en) Eric Berne, Sex in Human Loving (1970) p. 222
  3. (en) Freud, p. 137
  4. (en) http://www.scienceblog.com/cms/the-mystery-behind-love-hate-relationships-10767.html

Liens externes[modifier | modifier le code]