Amos Tutuola

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amos Tutuola était un écrivain nigerian d'expression anglaise, né à Abeokuta en 1920, décédé le 8 juin 1997.

Tutuola a été un des premiers auteurs africains à ne pas écrire selon le modèle littéraire européen. Ses romans s'inspirent des contes traditionnels yoruba. Ils sont écrits dans un anglais imparfait, très proche de l'oral. Cela a d'abord valu à Tutuola une critique sévère de certains de ses compatriotes qui pensaient que cela jetait un discrédit sur le Nigeria. Son succès l'a conduit par la suite à traduire ses ouvrages en yoruba.

Son roman le plus célèbre, L'Ivrogne dans la brousse, a été publié à Londres en 1952. Il a été traduit en français par Raymond Queneau en 1953. Son auteur était si peu connu à l'époque que certains ont cru que c'était Queneau lui-même qui se dissimulait sous un pseudonyme.

Il a fallu attendre 1988 pour que quelques-uns de ses autres romans soient traduits en français.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages traduits en français:

  • The palm wine drinkard (1952), trad. L'Ivrogne dans la brousse (1953)
  • My life in the bush of ghosts (1954), trad. Ma vie dans la brousse des fantômes (1988)
  • Simbi and the Satyr of the Dark Jungle (1955), trad. Simbi et le satyre de la jungle noire (1998)
  • The Feather woman of the jungle (1962), trad. La femme plume (2000)

Adaptations[modifier | modifier le code]

L'œuvre d'Amos Tutuola a donné lieu à plusieurs adaptations théâtrales:

  • 1995: Ma vie dans la brousse des fantômes, créé à Avignon, mis en scène par Guy Lenoir, avec Isaach de Bankolé (lui aussi d'origine yoruba) dans le rôle principal.
  • 2002: L'ivrogne dans la brousse, au Théâtre de la Tempête, adapté et mis en scène par Philippe Adrien.

Influences[modifier | modifier le code]

Le roman "Ma vie dans la brousse des fantômes" a inspiré le titre de l'album My Life in the Bush of Ghosts de David Byrne et Brian Eno.