Amiskwia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amiskwia

Description de l'image  Amiskwia sagittiformis.jpg.
Classification
Règne Animalia

Genre

Amiskwia
Walcott, 1911

Nom binominal

Amiskwia sagittiformis
Walcott, 1911

Amiskwia est un petit animal fossile et probablement gélatineux du Cambrien moyen retrouvé dans les schistes de Burgess en Colombie-Britannique.

Description[modifier | modifier le code]

La conservation des cinq spécimens connus laisse franchement à désirer. L'animal mesure jusqu'à 3 cm de long et sa tête comporte deux courts tentacules. Son corps, non-segmenté, possède deux nageoires latérales petites et trapues, et une queue aplatie. L'intestin part de la tête et se rend presque directement à la queue.

Charles Doolittle Walcott fut le premier à classifier l'amiskwia. Ayant cru déceler trois épines buccales sur les fossiles, il classa l'animal parmi les vers chétognathes. Cependant, puisque l'animal ne possède pas, en fin de compte, ces épines préhensiles et les dents des autres vers de cette famille, retrouvée dans les schistes de Burgess, les scientifiques qui l'étudièrent après lui suggérèrent plutôt qu'il était un némertéen. Simon Conway Morris, qui a réétudié la faune des schistes de Burgess dans les années 1970, l'a plutôt classé comme étant la seule espèce connue d'un embranchement autrement inconnu.

L'amiskwia est un animal rare dans les formations de Burgess, ce qui, avec ses organes visiblement adaptés à la nage, suggère que l'animal nageait librement et s'est retrouvé accidentellement pris dans les mouvements de sédiments qui ont formé les dépôts de Burgess. La seule espèce connue est Amiskwia sagittiformis.

Référence[modifier | modifier le code]

  • Walcott, 1911 : Cambrian geology and paleontology. II. No. 5. Middle Cambrian Annelids. Smithsonian lnst Misc Collect 57-5 pp 109-144.

Liens externes[modifier | modifier le code]