Amiral Kornilov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kornilov.
Amiral Kornilov
Адмирал Корнилов
Image illustrative de l'article Amiral Kornilov

Histoire
A servi dans Naval Ensign of Russia.svg Marine impériale de Russie, flotte de la Baltique
Quille posée 1886
Lancement 19 avril 1887
Armé 1888
Statut rayé des effectifs de la Marine russe en 1911
Caractéristiques techniques
Type Croiseur protégé
Longueur 112,06 m
Maître-bau 14,08 m
Tirant d'eau 7,08 m
Déplacement 5 863 tonnes
Propulsion 2 machines à vapeur à triple expansion verticale (TEV), 8 chaudières cylindriques à charbon
Vitesse 17,06 nœuds (32 km/h)
Caractéristiques militaires
Blindage Ponts : de 25 à 64 mm

Tourelles : kiosque : 76 mm

Armement 14 × 152 mm, 6 × 4 × 7 mm, 10 × 152 mm, 6 tubes lance-torpilles de 381 mm
Autres caractéristiques
Équipage 479 officiers et marins
Chantier naval Chantier naval de Saint-Nazaire (France)

L’Amiral Kornilov (en russe : Адмирал Корнилов) est un croiseur qui faisait partie de la Marine impériale de Russie. Ce croiseur devait son nom à l'amiral Vladimir Alexeïevitch Kornilov.

Construit au chantier naval de Saint-Nazaire en France, l’Amiral Kornilov est lancé le 9 avril 1887 et mis en service en 1888.

D'une longueur de 112,06 mètres, d'une largeur de 14,08 mètres, un tirant d'eau de 7,08 mètres, l’Amiral Kornilov déplaça à vide 4 950 tonnes, et entièrement équipé 5 863 tonnes.

Son armement se composait de 14 canons de 152 mm, 10 de 152 mm, 6 de 47 mm et de 6 tubes lance-torpilles de 381 mm. En 1904-1905, après une rénovation de l'artillerie, l’Amiral Kornilov est doté de 10 canons de 152 mm.

Le pont possédait de 25 à 64 mm d'épaisseur de blindage, le kiosque 76 mm, la salle des chaudières et des machines de 76 à 114 mm.

Avec ses huit chaudières cylindriques et ses machines à triple expansion verticale (TEV), l’Amiral Kornilov se déplaçait à une vitesse maximale de 17,06 nœuds (32 km/h). Sa capacité de réserve de charbon s'élevait à 1 000 tonnes, son équipage se composait de 479 hommes.

Historique[modifier | modifier le code]

L’Amiral Kornilov sert dans la flotte de la Baltique et dans une escadre du Pacifique, où il appuit les forces navales de la bataille des forts de Taku pendant la révolte des Boxers en juin 1900. En 1908, le croiseur est converti en navire école torpilleur et, en 1911, il est rayé des effectifs de la Marine impériale.

L’Amiral Kornilov est en service en Extrême-Orient, en Méditerranée, en mer Noire et en mer Baltique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert M. Melnik. Le Croiseur de 1re classe « Amiral Kornilov » (1885-1911), Izd Arbuzova, 2007.
  • « Le croiseur Amiral Kornilov », Campagne navale no 10 2007

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :