Amigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amigne B
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

L'amigne est un cépage blanc très ancien originaire du Valais, surtout cultivé à Vétroz.

José Vouillamoz[1] constate lors d'analyses ADN une affinité génétique avec le petit meslier, originaire de Champagne.[réf. souhaitée]

L'amigne est un cépage de troisième époque mûrissant très tardivement. Le moût est très sucré, acidulé et légèrement tannique. L'amigne peut produire aussi bien des vins secs que liquoreux ou doux.

Afin d'informer le consommateur sur le taux de sucre de ses vins d'amigne, le groupement des encaveurs de Vétroz a créé une étiquette spéciale. La sucrosité du vin est indiquée par le nombre d'abeilles :

  • une abeille : entre 0 et 8 grammes de sucre par litre - vin sec ;
  • deux abeilles : entre 9 et 25 grammes de sucre par litre - vin légèrement doux ;
  • trois abeilles : plus de 25 grammes de sucre par litre - vin doux.

Ce système est entré en vigueur pour le millésime 2005.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Portrait José Vouillamoz », sur agroscope.admin.ch, Agroscope (consulté le 20 novembre 2013).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet, Dictionnaire encyclopédique des cépages, Hachette Livre, 2000 (ISBN 2-0123633-18).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]