Ami Ayukawa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois caractères japonais Cette page contient des caractères japonais. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Ami Ayukawa[1]
Ami Ayukawa (1981- )
Ami Ayukawa (1981- )

Naissance (33 ans)
Drapeau du Japon Tokyo, Japon
Nationalité Drapeau du Japon Japonaise
Profession * Mannequin de charme
* Actrice japonaise du film pornographique
Années d'activité 1999-2006
Yeux Marron
Cheveux Bruns

Ami Ayukawa (鮎川あみ, Ayukawa Ami) est née le à la limite entre Tokyo-Ouest et la Préfecture de Kanagawa au Japon. Ayukawa est une idole de l'AV[2] qui a débuté en 1999. Souvent référencée comme une « AV Queen[3],[4],[5],[6],[7] », elle a travaillé aussi bien pour de grands studios professionnels que pour des studios indépendants comme Moodyz et Wanz Factories[8]. Elle est très connue pour sa passion déferlante au cours des scènes de sexe et souvent dépeinte comme ayant un caractère soumis. Surtout active au début des années 2000, elle a été surnommée « la meilleure actrice de l'histoire de l'AV[4],[9] ».

Aspect physique[modifier | modifier le code]

Taille : 1,62 mètre
Poids : 47 Kg
Mensurations :
* Tour de poitrine 90 cm (E).
* Tour de taille : 60 cm
* Tour de hanches : 86 cm
Groupe sanguin : A
Cheveux bruns
Yeux marron

Carrière[modifier | modifier le code]

Ayukawa fait ses premiers pas en novembre 1999 avec le producteur Tiffany[10].

Elle signe ensuite un contrat avec MAX-A, une filiale du groupe Samantha, en août 2000, pour interpréter Scanties, vidéo basée sur du cosplay[11]; puis elle est engagée, toujours par MAX-A, pour Ami on Verge of Breakdown!, vidéo de la série The Confined Bodydolls (Novembre 2000) qui s'aventure dans le monde pur et dur du sado-masochisme et du bondage[12]

En mai 2001, elle tourne Cos-Para, sa première vidéo cosplay avec la firme Atlas. Elle est tour à tour vêtue en infirmière, en femelle ninja, en bunny girl et en poupée Barbie[4].

Elle embraye avec Sexy Butt, en juin 2001, pour le compte d'Alice Japan toujours dans le genre cosplay mais cette fois dans le cadre d'une histoire où Ayukawa joue le rôle d'une femme de service qui rêve éveillée[13].

MAX-A choisit Ayukawa en tant que vedette du premier volume de la série Witch-Hunt, à paraître en août 2001. Cette nouvelle série est construite autour de la question « ange ou démon ? ». La recherche d'une réponse sert de support à une histoire dans laquelle Ayukawa endure tortures, viols et autres humiliations[14].

De retour chez MAX-A en septembre 2001, Ayukawa tourne Sexy Widow dans lequel elle interprète le rôle titre d'une veuve en mal de sexe[15]. Splash: Wet Mermaid (Décembre 2001) lui succède, toujours chez le même éditeur. Aykawa est, cette fois, une sirène en mal d'amour[16].

Les "longues et magnifiques jambes d'Ayukawa"" sont le point de mire de Stocking Lovers une production Atlas de janvier 2002[5]. Vers le mois de février 2002, Ayukawa est considérée comme l'une des plus grandes idoles de l'AV .

En plus des classiques scènes de "hard", sa vidéo Legend inclus des scènes documentaires au cours desquelles l'actrice parle de sa carrière[17].

Ses photographies sont publiées à deux reprises dans Tokyo Topless un des sites web japonais le plus ancien et le plus consulté axé sur les poitrines généreuses[18].

Au cours d'un entretien avec le journaliste Asahi Geino et paru en octobre 2001 dans les colonnes du Mainichi Shimbun[19] concernant les récentes mésaventures survenues dans l'industrie de l'AV japonaise, Ayukawa rapporte que « son expérience la plus horrible » a été celle d'une scène de viol simulée. L'actrice explique « pendant notre réunion avant tournage, le réalisateur me dit qu'il avait pris toutes les précautions pour que cela se passe bien pour moi. Je ne m'inquiétais donc de rien. Soudainement mon partenaire m'a attrapée par les cheveux et m'a traînée sur le sol. Puis il a commencé à me frapper avec tant de force que je pouvais à peine respirer. J'étais presque inconsciente. J'ai crié au secours et me suis mise à pleurer. Personne n'est venu à mon aide. À la fin du tournage j'étais couverte de bleus. Le réalisateur vint vers moi et me dit que "c'était une bonne scène qui semblait bien réelle" »[20],[21]

Au mois d'août 2006, Atlas publie un DVD contenant trois vidéos d'Ayukawa comme rétrospective de sa carrière[22].


Filmographie (partielle)[modifier | modifier le code]

Titre du film[23]. Producteur Réalisateur Parution
New Sensual Princess - Chapter 8
新・官能姫 第8章[10]
Tiffany
Lecherous Amigo! Tiffany
Temptation of Nipples Tiffany
Yurisagi Home Tutor 14 Miss Christine
The Real Samm
Play with my Beautiful Tits Samm
The Document Samm
Scanties Samantha/MAX-A Tatsuya Aoki
Sukesuke Race Queen Miss Christine
Body Sonic Samantha/MAX-A Taira Takano
The Confined Bodydolls
監禁ボディドール
Samantha/MAX-A Fuyuhiko Shimamura VHS:
DVD:
Ami Ayukawa DX
鮎川あみDX
DVD containing Scanty and BODY SONIC
MAX-A
Be Smeared With Semen Lecher Doll Shy
No More Sex Shy
Female Teacher Hunt: Ami Ayukawa
女教師狩り in 鮎川あみ
Samansa/MAX-A Yukihiko Shimamura
Reverse Soap Heaven
逆ソープ天国
Babylon/Alice Japan Shigeo Katsuyama
COS-PARA Atlas21 Yukihiko Shimamura
Sexy Butt
女尻
Mejiri
Alice Japan Hidekazu Takahara
Inhumanity/The Give Up Human Being
人間廃業
Babylon/Alice Japan Kunihiro Hasegawa
The Witch-Hunt
魔女の棲み家
MAX-A Yukihiko Shimamura VHS:
DVD:
Sexy Teacher Hunt Special
女教師狩り Special
MAX-A
The Bubbly Heaven
逆ソープ天国
DVD renferme également The Bubbly Heaven et Sexy Butt
Sexy Widow
淫乱遊戯
Samantha/MAX-A Katsuya Taguchi
Uncensored Vip
Taboo Samansa/MAX-A Yukihiko Shimamura
Splash
スプラッシュ
Samansa/MAX-A Hitoshi Osamaru
Stocking Lovers
パンストラヴァーズ
Atlas21 Yukihiko Shimamura VHS:
DVD:
Sexy Butt CLIMAX
女尻CLIMAX 7th
Alice Japan
LEGEND Atlas21 Kei Morikawa
Hard Candy
ハードキャンディー
Samansa/MAX-A Yukihiko Shimamura
MORE MAX III MAX-A
Illegal Tits Violation 11
不法侵乳 11
Samansa/MAX-A Taira Takano
Erotic Beauty
艶 [ EMBI ] 美
Atlas21
Nasty Play
淫乱遊戯
MAX-A
Missing
失踪
Samansa/MAX-A Yukihiko Shimamura
Bubbly Heaven Special Charter 6
逆ソープ天国貸切スペシャル 6
Alice Japan Usagi Kanda
Erotic Mouth
淫口
Samansa/MAX-A Yukihiko Shimamura
Atlas GORGEOUS
アトラス GORGEOUS 2002
Atlas21 Tsukasa Hashimoto
Get Ready! Samansa/MAX-A Yoshiho Fukuoka
Sexy Butt Climax 6
女尻クライマックス 6
Alice Japan
COS-PARA Special Atlas21 Tsukasa Hashimoto
VIP Value Pack
VIPバリューパック
VIP
The Cold Moon
冷たい月
Samansa/MAX-A Taira Takano
M.V.P. Vol.3 VIP Chian Kurisu
MAX-File Ami Ayukawa
MAX-File 鮎川あみ
DVD contenant en outre Sexy Teacher hunt, TABOO, and the vanishing
MAX-A
Bubbly Heaven Special Erect 5
逆ソープ天国スペシャルエレクト 5
Alice Japan
Canary
金色雀
Samansa/MAX-A Yukihiko Shimamura
Deep Blue Samansa/MAX-A Yukihiko Shimamura
Memories
memorys
Samansa/MAX-A Katsuya Taguchi
MAX-A Anniversary 3 MAX-A
BIG BUST CLUB Vol.2 Atlas21 Tsukasa Hashimoto
Inhumanity File Vol. 5
人間廃業ファイル VOL.5
Alice Japan Usagi Kanda
Blue File Ami Ayukawa
ブルーファイル 鮎川あみ II
Quatre films d'Ayukawa sur le DVD
MAX-A
Wild Thing 8 Momotaro
The Bondage
Theボンデージ
Atlas21 Tsukasa Hashimoto
Costume Play Collection
プレ・コレ
MAX-A Max Nakamoto
Ami Ayukawa in Hypnotic Fuck
鮎川あみの催眠FUCK
Cosmos Plan
Wild Thing 26 Momotaro
Precious/ Ami Ayukawa
秘蔵 鮎川あみ
Samantha/MAX-A Taira Takashima
For The Best Onanie Of You Moodyz Killer
The Perfect AV! 4 Hours of Big Breasts Idol
ザ・パーフェクトAV!巨乳アイドル4時間
VIP
The Perfect AV! Costume Play Idol 4 Hours
ザ・パーフェクトAV!コスプレアイドル4時間
VIP
Bondage Girls
ボンテージガールズ
Atlas21
Naughty Girls In the Wild Momotaro
TABOO HARD MIX MAX-A Toshio
Ami Ayukawa HISTORY
鮎川あみHISTORY
Atlas21 Taro Matsumoto VHS:
DVD:

Références[modifier | modifier le code]

  1. Données de l'InfoBox tirées de(en) « Ayukawa(Ami Ayukawa) », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  2. Une Idole de l'AV (AV Idol, adult video idol; actrice AV (AV女優, AV joyu)) est une idole (au sens que lui donne la culture japonaise) qui travaille dans l'industrie pornographique souvent à la fois comme actrice et comme mannequin de charme (les vidéos couvrant un grand champ d'activités). Dans la culture japonaise, une Idole (アイドル, aidoru) désigne une personnalité des médias, le plus souvent de sexe féminin, âgée de 16 à 20 ans, qui est considérée comme particulièrement belle et mignonne et qui va, pour une période variant de quelques mois à quelques années, régulièrement apparaître dans les médias (chanteurs, groupes J-pop, personnalités de la télévision, tarento, publicités, mannequins posant pour des publications, etc.)
  3. traduisez « bête de course ». Se dit des chevaux qui arrivent régulièrement en tête sur les champs de course. Par extension se dit aussi des voitures
  4. a, b et c (en) « COS-PARA », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  5. a et b (en) « Stocking Lovers », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  6. (en) « Erotic Beauty », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  7. (en) « The Cold Moon », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  8. Léongolo (en) « Bad Girl -- Ami Ayukawa (DVD review) », AV Idol Directory, citation : « "In Japan, there are two kinds of adult video studios. The "pro" studios... studios like Kuki, Alice Japan and Crystal Eizo are part of this group. Then there are the Indies studios... labels like Soft on Demand, Wanz Factory, and Moodyz..." » (consulté en 18-06-2007).
  9. (en) « Ami Ayukawa », downloadjav.com (consulté en 25-07-2007) : « citation: "Once dubbed the 'best actress in AV history'..." ».
  10. a et b « 1999 », AV 研究所 (AV Research Laboratory) (consulté en 05-07-2007)
  11. (en) « Scanties », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  12. (en) « The Confined Bodydolls », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  13. (en) « Sexy Butt », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  14. (en) « The Witch-Hunt », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  15. (en) « Sexy Widow », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  16. (en) « Splash », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  17. (en) « LEGEND », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011) : « "Ami Ayukawa is one of the top current AV actresses." ».
  18. (en) (ja) « Models », Tokyo Topless (consulté en 13-07-2007).
  19. Le Mainichi Shimbun (毎日新聞, Mainichi Shinbun, lit. Daily News) est un des journaux qui a le plus fort tirage au Japon. Il est publié par The Mainichi Newspapers Co., Ltd (株式会社毎日新聞社, Kabushiki-gaisha Mainichi Shinbunsha).
  20. « "During our pre-shoot meeting, the director told me he'd make sure I was all right, so I wasn't that worried. But then, suddenly, this guy grabbed me by the hair and started dragging me along the floor. Then he began choking me so hard I could barely breathe. I was almost unconscious. I screamed out for help and started crying, but not one person came across to save me. When the scene ended, I was black and blue. The director came over to me and said, 'That was a good scene. It almost looked like the real thing.'" »
  21. « Ups and downs behind the scenes filming 'a bit of the in and out' », Mainichi Shimbun,‎ 18-10-2001 (consulté en 18-06-2007)
  22. (en) « Ami Ayukawa HISTORY », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011).
  23. Filmographie tirée de (en) « Ayukawa(Ami Ayukawa) », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011), (ja) « 鮎川あみ (Ayukawa Ami) », AV Idol Directory (consulté en 01-02-2011) et « Ami Ayukawa (Filmography) », Urabon Navigator 1997-2006 (consulté en 04-08-2007)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]