American cream draft

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
American Cream Draft
{{#if:
American cream draft
American cream draft

Espèce Cheval (Equus caballus)
Région d’origine
Région Drapeau des États-Unis États-Unis
Caractéristiques
Morphologie Cheval de trait
Taille 1,50 à 1,75 m au garrot.
Robe Toujours porteuse du gène champagne
Autre
Utilisation Attelage

L'American Cream Draft est une race de cheval de trait originaire des États-Unis, portant une robe de couleur crème due au gène champagne. C'est l'unique race de trait native qui perdure dans ce pays.

Histoire[modifier | modifier le code]

Cette race est issue d'une petite région du Mid-West. Bien que disposant de beaucoup de qualités, elle n'est que peu connue[1]. Début 1900, une jument nommée Old Grammy eut un poulain de couleur crème. Les descendants de cet étalon eurent tous cette robe, quelle que soit celle de la mère. Petit à petit, la race a été améliorée par croisement avec d'autres races : Percheron, Shire, Brabançon et Trait flamand. C'est ainsi que l'on est parvenu à une race spécifique dont le stud-book a été créé aux États-Unis début des années 1980.

Description[modifier | modifier le code]

L'American cream draft est un cheval assez grand, de taille variant entre 1,50 m et 1,75 m. Comme son nom l'indique, les chevaux ont une robe de couleur crème, caractéristique qui les différencient des autres races de chevaux de trait. Cette robe constituée de poils et de crins (crinière, queue et fanons) beige clair n'est pas due au gène crème, mais au gène champagne.

Seul le poulain de robe crème clair est accepté au stud-book. En effet, en grandissant, le poulain devient un peu plus foncé. S'il est trop foncé dès la naissance, il deviendra, une fois adulte, alezan, et non plus crème. Les yeux sont bleus à la naissance, et foncent avec l'âge parfois jusqu'au vert ou au noisette. Il s'agit d'une race de chevaux de trait dont on n'écourte pas la queue.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Attelage

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'encyclopédie du cheval et du poney, Mediamix, 1998

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • L'encyclopédie du cheval et du poney, Mediamix, 1998