Underworld USA (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis American Madness)
Aller à : navigation, rechercher

Underworld USA (Blood's a rover selon le titre anglais) est le titre de l'édition française du troisième et dernier volume de la trilogie éponyme de l'écrivain américain James Ellroy, paru en France en janvier 2010 chez l'éditeur Payot et Rivages[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Ce dernier opus couvre la période 1968-1972, incluant notamment la mort de J. Edgar Hoover, les dernières années de la guerre du Vietnam ainsi que la présidence du 37e président des États-Unis, Richard Nixon. Le roman s'articule autour de deux femmes, Karen et Joan et est structuré autour d'un trio de trois protagonistes masculins, avec un retour de Wayne Tedrow Jr. Le second personnage masculin est Dwight Holly, le bras droit de Hoover, qui apparaissait déjà dans le livre précédent (American Death Trip). Le troisième est Don Crutchfield, détective privé. Sur le scandale du Watergate, James Ellroy a été clair. Il n'en sera pas question, car cette affaire ne l'intéresse pas[2].

Sur Blood's a Rover[modifier | modifier le code]

Titre de la version américaine, ce dernier est tiré d'un vers d'un poème de Alfred Edward Housman, Reveille :

Clay lies still, but blood's a rover;
Breath's a ware that will not keep.
Up, lad; when the journey's over
There'll be time enough for sleep.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'année littéraire 2009 - l'Express.fr
  2. James Ellroy: Police Gazette