American Graffiti, la suite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

American Graffiti, la suite

Titre original More American Graffiti
Réalisation Bill L. Norton
Scénario Bill L. Norton
d'après les personnages créés par George Lucas, Gloria Katz et Willard Huyck
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 1979
Durée 110 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

American Graffiti, la suite (More American Graffiti) est un film américain réalisé par Bill L. Norton, sorti en 1979. Comme son nom l'indique, il est la suite de American Graffiti à l'époque de la guerre du Viêt Nam, des beatniks et des protest songs.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Le film raconte quatre histoires, séparées d'une année, se déroulant chacune durant un 31 décembre des années 1960. La narration des quatre histoires est imbriquée si bien que le spectateur a l'impression qu'elles se déroulent simultanément et non successivement.

  1. 31 décembre 1964, Fremont (Californie) : John Milner est pilote de dragster, invaincu sur cette piste durant toute l'année. Il retrouve ses amis d'American Graffiti (sauf Curt Henderson qui poursuit ses études dans l'est du pays). Il fait également la connaissance d'Eva, une jeune Scandinave dont il tombe amoureux malgré la barrière de la langue.
  2. 31 décembre 1965, An Loc (Vietnam) : Terry « l'Affreux » (surnommé « la Grenouille » dans American Graffiti) est soldat durant la guerre du Viêt Nam. Il tente par tous les moyens d'être blessé afin de pouvoir rentrer au pays et retrouver son amie Debbie Dunham.
  3. 31 décembre 1966 : Debbie Dunham, optant désormais pour la mode hippie, propose à son compagnon Lance de se marier. Lui, totalement indifférent à cette proposition, préfère se droguer mais est arrêté par l'officier Falfa. Debbie cherche à tout prix à payer sa caution de 212 $. Elle va ensuite à la rencontre d'un groupe de rock pour les persuader d'engager Lance comme guitariste.
  4. 31 décembre 1967 : Steve et Laurie sont mariés et ont deux jumeaux. Le couple connaît une grave dispute, Steve refusant que Laurie ait un travail. Laurie part se réfugier chez son frère Andy, farouchement engagé dans des manifestations contre la guerre du Viêt Nam.

Le film se termine avec un épilogue concernant les protagonistes : John Milner se fait tuer par un chauffard ivre sur la route en décembre 1964 ; Terry Fields est porté disparu près d'An Loc, au Vietnam, en décembre 1965 ; Steve Bolander est toujours agent d'assurances à Modesto et sa femme Laurie dirige une association de consommateurs ; Debbie Dunham devient chanteuse de Country.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Richard Dreyfuss est le seul à ne pas refigurer au casting. En effet son personnage (Curt Henderson) est censé poursuivre ses études dans l'est du pays puis partir vivre au Canada[1].
  • Pour la séquence de la guerre du Vietnam, certains plans intérieurs en hélicoptère ont été en réalité filmés au-dessus des forêts californiennes près de Stockton. Toute cette séquence fut d'ailleurs entièrement tournée par George Lucas lui-même, contrairement au reste du film qui fut filmé par Bill L. Norton.
  • Bien qu'il ne soit pas crédité au générique, Harrison Ford fait une courte apparition. Il y incarne toujours Bob Falfa, devenu officier de police.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Épilogue d'American Graffiti, « Curt Henderson est écrivain et vit au Canada. »

Lien externe[modifier | modifier le code]