American Apparel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

American Apparel

alt=Description de l'image American Apparel-logo.png.
Création 1989 à Montréal, Québec, Canada
Personnages clés Dov Charney (fondateur et PDG)
Forme juridique Public corporation
Siège social Drapeau des États-Unis Los Angeles (Californie(États-Unis)
Activité Industrie textile
Produits Vêtements et accessoires
Effectif 6 700 (2007)
Site web www.americanapparel.net
Chiffre d’affaires 340 millions $ (2008)
Devanture d'un magasin American Apparel.

American Apparel est une société américaine de textile basée à Los Angeles, en Californie, aux États-Unis.

En 2006, l'entreprise a été classée 308e de la liste annuelle des 500 entreprises américaines en plus forte croissance du Inc. Magazine, avec 440 % de croissance en trois ans et des bénéfices pour 2005 supérieurs à 211 million de dollars[1].

En 2008, The Guardian les considère comme la marque de l'année[2].

En juillet 2012, l'entreprise rachète l'entreprise californienne Warriors Of Radness[3].

Politique environnementale et engagements civils[modifier | modifier le code]

La marque fonctionne en intégration verticale, elle a la particularité de fabriquer tous ses produits dans son usine de Los Angeles. Ses vêtements sont d'ailleurs tous étiquetés « Made in downtown Los Angeles ».

Actuellement, environ 20 % du coton utilisé par American Apparel est d'origine bio. Dans un délai de quatre ans, cette proportion devrait passer à 80 %[4]. L'entreprise recycle ses propres déchets, et notamment la totalité des chutes de tissus récupérées dans ses ateliers[5]. American Apparel a aussi installé sur le toit de son usine de la banlieue de Los Angeles un capteur solaire de 146 kW pour permettre la réduction de sa facture d'électricité de 20 %[6].

American Apparel s'engage auprès des immigrés aux USA avec l'association Legalize LA[7], ainsi que pour la défense des droits des homosexuels avec l'association Legalize Gay[8],[9].

Polémiques[modifier | modifier le code]

American Apparel a été au cœur de nombreuses polémiques, certaines ciblant son marketing publicitaire provocant[10]. En effet, la marque présente régulièrement des photographies de mannequins plus ou moins dénudés et fait à l'occasion poser des actrices pornographiques telles que Lauren Phoenix, Charlotte Stokely, Sasha Grey ou Faye Reagan[11].

D'autres accusent une politique dégradante et discriminatoire de la marque[12].

L'entreprise a financé la croix rouge américaine, pour les dégâts de l'Ouragan Katrina, et les concerts rock country Farm Aid, pour aider les fermiers ruinés[13]. Cependant, l'entreprise est au cœur d'une polémique suite à une campagne de publicité concernant l'ouragan Sandy en 2012 qui annonçait une promotion avec le slogan « In case you're bored during the storm »[Note 1].

En 2007, Woody Allen porte plainte contre American Apparel à propos des affiches publicitaires qui parodient le film Annie Hall[14]. L'ironie de l'affiche portait sur la vie personnelle de Woody Allen, marié à la fille adoptive Soon-Yi Previn de son ex-compagne Mia Farrow. En mai 2009, l'assurance de la société donne 5 millions de dollars à Woody Allen.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Littéralement, Au cas où vous vous ennuieriez durant la tempête.

Références[modifier | modifier le code]

  1. inc.com (août 2006).Inc. no 308: American Apparel.
  2. Observer Woman & Grazia magazine's alternative Style Awards 2008: Label of the Year: American Apparel | Life and style | The Observer Vernon, Polly (30 November 2008). "American Apparel Label of the Year". The Guardian. Retrieved
  3. Marc Beaugé, « American Apparel rachète Warriors Of Radness », Les Inrockuptibles,‎ 26 juillet 2012 (lire en ligne)
  4. Josh Sims, "Organic Consumers Association" (6 juillet 2006). Look Good, Save the Earth.
  5. « American Apparel », sur tendances-de-mode.com,‎ 30 août 2007 (consulté le 25 juillet 2013)
  6. RenewableEnergyaccess.com (27 janvier 2006).Downtown L.A. Clothing Company Goes Solar
  7. (en) Alexandria Sage, « American Apparel takes stand on immigration », sur http://www.reuters.com,‎ 2008 (consulté le 10 mars 2014)
  8. « American Apparel To Give Away 'Legalize Gay' T-Shirts In Support Of Same-Sex Marriage In France », sur http://www.huffingtonpost.com,‎ 2012 (consulté le 10 mars 2014)
  9. Marie Piat, « Photos : JO Sotchi 2014 : Cara Delevingne soutient la collection American Apparel gay-friendly ! », sur http://www.public.fr,‎ 2014 (consulté le 10 mars 2014)
  10. Sébastien Roux, « American Apparel: entre sexe et controverses », sur http://www2.infopresse.com (consulté le 10 mars 2014)
  11. « American Apparel ad: Yup, that’s a porn star », sur http://blastmagazine.com,‎ 2008
  12. « Faut-il brûler ses fringues American Apparel ? », sur http://www.madmoizelle.com,‎ 2011 (consulté le 10 mars 2014)
  13. « American Apparel : Trop sexiste ? », sur http://www.webgirl.fr (consulté le 10 mars 2014)
  14. (en) « Statement from Dov Charney, founder and CEO of American Apparel », sur http://www.guardian.co.uk,‎ 2009 (consulté le 10 mars 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :