Ameca splendens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ameca.

Ameca splendens est une espèce de poisson de la famille des Goodeidae, et ce sont de vrai vivipare. On retrouve cette espèce uniquement en aquariophilie depuis son extinction à l'état sauvage en 1996.

C'est la seule espèce du genre Ameca.
Le nom du genre « Ameca » fait référence au nom de la rivière où l’espèce était confinée. Le nom de l’espèce « splenden » signifie « brillant » et se rapporte aux couleurs du mâle.

Habitat et description[modifier | modifier le code]

L’espèce Ameca splendens a été décrite en 1971 par Miller et Fitzsimons. Cette espèce se rencontrait dans la rivière Ameca et la rivière Teuchitlán au Mexique. Ces rivières sont situées dans l’ouest du pays et vont se jeter dans l’Océan Pacifique. La rivière Ameca coule tout près de la ville de Puerto Vallarta. Ce sont des rivières aux eaux claires, avec un fond rocheux et beaucoup de végétation.

Ameca splendens aime les eaux plutôt chaudes, entre 26 et 32°C. Par contre, en aquarium, il se contente d’une eau variant entre 18 et 25°C. Ce poisson a une apparence massive et robuste. Le mâle mesure 6 à 8 cm et la femelle, entre 7 et 12 cm. Les nageoires du mâle sont plus grandes que celles de la femelle. Il est plus massif et sa nageoire caudale est aussi plus longue que chez la femelle. La nageoire caudale du mâle est divisée en 3 croissants de couleur distincte. Le croissant externe est jaune-orangé brillant, celui du centre est noir et la base de la queue est de couleur blanc crème. Les nageoires anales, pectorales et pelviennes sont aussi de couleur jaune-orangé. La nageoire dorsale est grise et peut présenter des marges plus ou moins larges de couleur jaune. Le corps du mâle présente des écailles brillantes qui réfléchissent des teintes de bleu turquoise. La tête et l’abdomen sont jaune doré. Le dos est plutôt brun olive. La femelle est vert jaunâtre sur tout le corps et présente seulement quelques écailles aux reflets bleu turquoise sur les flancs.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Ameca splendens ne peut pas s’hybrider avec Xenotoca eiseni, Characodon lateralis, Xenotoca variata, Xenophorus captivus, même si ces espèces sont aussi dans la famille des Goodeidae. Il n’y a donc pas de danger d’hybridation si les Xenotoca eiseni sont gardés dans le même bac que les Ameca splendens.

La reproduction en aquarium ne présente pas de difficultés particulières. Contrairement à ce qui est observé chez les Poeciliidae, les mâles Ameca splendens ne possèdent pas de spermatophores et les femelles n’emmagasinent pas de sperme. Chaque fertilisation mène à une portée d’alevins. Chez les Poeciliidae, une fertilisation peut mener à plusieurs pontes consécutives. La nageoire anale du mâle présente une petite entaille. Les mâles de la famille des Goodeidae n’ont pas un gonopodes comme chez les mâles des Poeciliidae. C’est ce qui fait la différence entre ces deux familles.

L’intervalle entre chaque portée est plus grande que chez les Poeciliidae. En aquarium, le temps minimum observé entre 2 pontes est d’environ 54 jours. Une portée est composée en moyenne de 7 alevins, mesurant 14 mm chacun.

Comme chez les autres membres des Goodeidae, les femelles Ameca splendens ne possèdent qu’un seul ovaire. À la naissance, les petits présentent entre 2 et 5 trophotaeniae. Ce sont des structures en forme de ruban situées à la base de l’anus. Les trophotaeniae permettent à la femelle d’échanger des éléments nutritifs avec les alevins durant leur séjour dans le ventre de leur mère. Les trophotaeniae vont tomber d’eux-mêmes après 24 ou 36 heures.

Alimentation[modifier | modifier le code]

L’intestin des Ameca splendens est très long, mesurant 4 fois et demi la longueur totale du poisson. Ces poissons n’ont pratiquement pas d’estomac. Ces caractéristiques indiquent qu’ils sont herbivores. Ils acceptent toutefois très bien la nourriture d’origine animale.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cette espèce n’est pas particulièrement agressive. Les mâles peuvent parfois rivaliser entre eux et devenir territoriaux mais sinon, ils sont relativement paisibles.

Les Ameca splendens, ainsi que d’autres membres de la famille des Goodéidae, ont une particularité intéressante. Pendant les interactions agressives, les yeux des poissons, mâles et femelles, changent de couleur. L’iris de l’œil présente alors une ligne noire verticale qui passent au travers de la pupille. L’individu qui « perd » le combat présentera un œil complètement noir (iris et pupille). Si les 2 individus sont de forces égales, les yeux des 2 poissons deviendront complètement noirs. Les yeux complètement noirs sont une indication que le poisson abandonne l’idée de combattre.

Si les Ameca splendens ont à être déplacé durant une période de temps relativement longue, il est prudent de mettre un seul individu par sac. Ces poissons ont tendances à s’agiter et peuvent se blesser s’ils sont en groupe dans un même sac.

Références[modifier | modifier le code]

  • Miller & Fitzsimons : Ameca splendens, a new genus and species of goodeid fish from western Mexico, with remarks on the classification of the Goodeidae. Copeia 1 pp 1-13 1971.
  • Kingston, D.I. : Eye-color changes during aggressive displays in the Goodeid fishes, Copeia, 1980 (1) p. 169-171
  • Baensch, H.A. & Riehl, R. : Aquarius Atlas, volume 2, Édition Mergus, 1997
  • Hieronimus,H., : Guppies, Mollies, Platys, A complete pet owner’s manual, Editions Barron’s, 1991
  • Scott, P.W., : Livebearing fishes, Éditions Tetra Press, 1987
  • Grudzien, T.A., White, M.M., Turner, B.J., : Biochemical systematics of the viviparous fish family Goodeidae. Journal of Fish Biology, 40, p.801-814, 1992

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Genre Ameca[modifier | modifier le code]

Espèce Ameca splendens[modifier | modifier le code]