Ambohimanga

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colline royale d'Ambohimanga *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Ambohimanga.jpg
Coordonnées 18° 45′ 33″ S 47° 33′ 46″ E / -18.759167, 47.562778 ()18° 45′ 33″ Sud 47° 33′ 46″ Est / -18.759167, 47.562778 ()  
Pays Drapeau de Madagascar Madagascar
Critères (iii)(iv)(vi)
Superficie 59 ha
Zone tampon 425 ha
Numéro
d’identification
950
Zone géographique Afrique **
Année d’inscription 2001 (25e session)

Géolocalisation sur la carte : Madagascar

(Voir situation sur carte : Madagascar)
Colline royale d'Ambohimanga
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Ambohimanga est le nom de l'une des douze collines sacrées qui entourent Antananarivo. Elle se situe à environ 15 km du centre d'Antananarivo. Ambohimanga signifie la Colline bleue.

Sur cette colline est édifiée l'ancienne cité, berceau du royaume merina, qui en sa qualité de ville sacrée était interdite aux vazaha (terme générique désignant les Blancs et plus généralement les étrangers) et aux cochons.

C'est dans cette ville que naquit le roi Imboasalama qui, après la conquête d'Antananarivo, devint le roi Andrianampoinimerina ou prince désiré par l'Imerina.

Au sommet de la colline se trouve le Rova, enceinte fortifiée qui renferme la case où vécut le roi Andrianampoinimerina de 1788 à 1810 ; deux pavillons en bois avec étage ou venaient séjourner les reines Ranavalona I et Ranavalona II ; un parc à bœufs et les bassins sacrés où se baignaient les reines.

Petite anecdote, le mur d'enceinte est couvert d'un enduit fait à base d' œuf.

Il s'agit du seul site malgache à figurer sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco sur la base de critères culturels.

Articles connexes[modifier | modifier le code]