Ambassade d'Australie en France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Ambassade d'Australie en France
Drapeau de l'Australie
Australie
Drapeau de la France
France
Ambassade d'Australie en France 3.jpg Entrée de l'ambassade d'Australie en France.

Lieu 4 rue Jean-Rey
Paris 75015
Coordonnées 48° 51′ 18.5″ N 2° 17′ 24.5″ E / 48.855139, 2.29013948° 51′ 18.5″ Nord 2° 17′ 24.5″ Est / 48.855139, 2.290139  
Ambassadeur Ric Lawson Wells
Nomination 2012
Site internet Consulter

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Ambassade d'Australie en France

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Ambassade d'Australie en France

Voir aussi : Ambassade de France en Australie
Ambassadeurs en France‎Consuls en France‎

L'ambassade d'Australie en France est la représentation diplomatique du Commonwealth d'Australie auprès de la République française. Elle est située 4 rue Jean-Rey, dans le 15e arrondissement de Paris, la capitale du pays. Son ambassadeur est, depuis 2012, Ric Lawson Wells.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le bâtiment qui accueille actuellement l'ambassade a été bâti sur le terrain d'une station désaffectée du métro de Paris, acheté en 1972 par le gouvernement McMahon. La construction a débuté en mars 1975, et s'est terminée en octobre 1977[1], sur les plans des architectes Harry Seidler et Peter Hirst, avec la collaboration de Marcel Breuer, Pier Luigi Nervi et Mario Jossa[2],[3].

Ce bâtiment est entouré par la rue Jean-Rey, la rue de la Fédération, et le quai Branly.

Il s'agit en fait d'un ensemble composé de deux bâtiments de neuf étages, en quarts de cercle, placés de manière à former un « S ». Outre l'ambassade d'Australie en France, le premier bâtiment accueille également les représentations diplomatiques de l'Australie auprès de l'UNESCO et de l'OCDE, ainsi que l'appartement de l'ambassadeur au dernier étage ; le second bâtiment comprend 34 appartements pour le personnel, qui ont tous vue sur la Seine et la Tour Eiffel[4].

Ambassadeurs d'Australie en France[modifier | modifier le code]

Penelope Wensley a été ambassadeur d'Australie en France entre 2005 et 2008.
Date de
nomination
Date de remise des
lettres de créance
Ambassadeur
 ? 20 avril 1948 [JORF 1] colonel William Roy Hodgson
 ? 5 mai 1950 [JORF 2] Frank Keith Officer
 ? 7 juin 1955 [JORF 3] Alfred Stirling
 ? 4 avril 1959 [JORF 4] Edward Ronald Walker
 ? 1969 Alan Phillip Renouf (en)
 ? 2 janvier 1974 [JORF 5] Harold David Anderson
 ? 31 août 1978 [JORF 6] John Rossel Rowland
 ? 16 septembre 1982 [JORF 7] Peter Campbell John Curtis
 ? 10 novembre 1987 [JORF 8] Edward Robert Pocock
 ? 7 octobre 1991 [JORF 9] Clive Raymond Jones
 ? 6 octobre 1993 [JORF 10] Alan Dewane Brown
 ? 12 novembre 1996 [JORF 11] John Michael Spender (en)
 ? 15 décembre 2000 [JORF 12] William Norman Fisher
 ? 6 juin 2005 [JORF 13] Penelope Anne Wensley
 ? 15 septembre 2008 [JORF 14] David Alexander Ritchie
 ? 11 juillet 2012 [JORF 15] Ric Lawson Wells

Consulats[modifier | modifier le code]

Outre la section consulaire de son ambassade à Paris, l'Australie possède un consulat général à Nouméa (Nouvelle-Calédonie) et un consulat honoraire à Papeete (Tahiti)[5].

Références[modifier | modifier le code]

Dans le Journal officiel de la République française (JORF), sur Légifrance :

  1. Remise de lettres de créance, JORF no 100 du 25 avril 1948, p. 4018.
  2. Remise de lettres de créance, JORF no 109 du 7 mai 1950, p. 5010.
  3. Remise de lettres de créance, JORF no 139 du 12 juin 1955, p. 5914.
  4. Remise de lettres de créance, JORF no 85 du 11 avril 1959, p. 4067.
  5. Remise de lettres de créance, JORF no 4 du 4 janvier 1974, p. 123.
  6. Remise de lettres de créance, JORF no 206 du 3 septembre 1978, p. 3182.
  7. Remise de lettres de créance, JORF no 218 du 18 septembre 1982, p. 2807.
  8. Remise de lettres de créance, JORF no 263 du 13 novembre 1987, p. 13208.
  9. Remise de lettres de créance, JORF no 236 du 9 octobre 1991, p. 13192, NOR MAEP9150059E.
  10. Remise de lettres de créance, JORF no 234 du 8 octobre 1993, p. 13992, NOR MAEP9350036E.
  11. Remise de lettres de créance, JORF no 265 du 14 novembre 1996, p. 16598, NOR MAEP9650040G.
  12. Remise de lettres de créance, JORF no 293 du 19 décembre 2000, p. 20136, NOR MAEP0050070G.
  13. Remise de lettres de créance, JORF no 132 du 8 juin 2005, p. 10054, texte no 1, NOR MAEP0550060E.
  14. Remise de lettres de créance, JORF no 217 du 17 septembre 2008, p. 14287, texte no 1, NOR MAEP0850067G.
  15. Remise de lettres de créance, JORF no 165 du 18 juillet 2012, p. 11778, texte no 1, NOR MAEP1150061E.

Autres références :

  1. (en) Geoffrey Barker, « Australia Flies a Lavish Flag in Paris », The Sydney Morning Herald,‎ 23 janvier 1978, p. 6 (lire en ligne).
  2. Michèle Béhar et Manuelle Salama, Paris, nouvelle architecture : Guide, Paris, Régirex-France,‎ 1985, 175 p. (ISBN 2-904392-05-5[à vérifier : isbn invalide]), p. 49.
  3. Michel Poisson, Façades parisiennes : 1200 immeubles et monuments remarquables de la capitale, Parigramme, coll. « Guides illustrés »,‎ 2006, 399 p. (ISBN 2-84096-463-5), p. 169.
  4. (en) Harry Seidler, Houses & Interiors 2, Images Publishing,‎ 2003 (ISBN 1-86470-105-6, lire en ligne), « Australian Embassy Apartment », p. 34–41.
  5. « Ambassades et consulats étrangers en France : Australie », sur le site de la Maison des Français de l'étranger.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]