Amazonen-Werke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Erreur Lua : callParserFunction: function "#coordinates" was not found

Amazonen-Werke H. Dreyer GmbH & Co. KG

alt=Description de l'image Amazone_Logo_orange_mit_Rand.jpg.
Création 1883
Fondateurs Heinrich Dreyer
Personnages clés
  • Christian Dreyer
  • Justus Dreyer
Forme juridique Société à responsabilité limitée & Société en commandite
Siège social Drapeau d'Allemagne Hasbergen-Gaste (Allemagne)
Activité Machinisme agricole
Produits épandeurs d’engrais, pulvérisateurs, semoirs, outils de travail du sol et plus encore
Site web amazone.fr

AMAZONE H. Dreyer GmbH & Co. KG (ou simplement Amazone) est un constructeur allemand de machines agricoles et pour l’entretien professionnel des espaces verts. La maison mère de la société fondée en 1883 par Heinrich Dreyer se situe à Hasbergen-Gaste près d’Osnabrück en Allemagne.

Actuellement, Amazone construit une large gamme de machines incluant des épandeurs d’engrais, des pulvérisateur agriculture)s, des semoirs, des outils de travail du sol et plus encore. Le logo est une amazone à cheval. Ce logo est orange pour les machines agricoles et vert pour les machines dédiées à l’entretien des espaces verts. Les machines de la gamme agricole sont de couleurs verte et orange, celles de la gamme espaces verts sont de couleurs verte et beige.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

En référence au peuple des Amazones, Heinrich Dreyer baptisa sa société Amazone pour souligner le côté esthétique et robuste de ses machines, telles ces héroïnes de la mythologie grecque, à la fois belles et fortes[1].

Historique de la société[modifier | modifier le code]

Mme Dreyer en 1902: le premier mannequin qui posa pour Amazone.

Bien que la famille Dreyer soit impliquée dans la construction de machines agricoles depuis bien longtemps, Heinrich Dreyer fonde Amazone en 1883. Les premières machines construites en série sont des machines de nettoyage de grains, plus tard des cultivateurs à charrue, des trieuses de pommes de terre et en 1915 le premier épandeur d’engrais sont introduits sur le marché. Dreyer commence très tôt à exporter ses machines; en 1906 la première nettoyeuse de grains est vendue à Valparaíso, au Chili. Il motive sa démarche par la devise "nous devons conquérir le monde"[2]. En 1942, il commercialise la première cueilleuse de pommes de terre, en 1949 c’est le tour des semoirs et en 1959 celui des épandeurs de fumier. Dans les années soixante, les épandeurs à double disque ZA et les semoirs D4 connaissent un vif succès, ce qui contribue à porter Amazone en pole position sur le marché de l’époque. En 1967, la société s’intéresse au labour et développe la première Amazone pour le travail du sol équipée d’un cardan et qu’il est possible d’accoupler à un semoir. Herse et cultivateur rotatif sont également inclus dans le programme. Ensuite, après la réunification des deux Allemagne, une multitude d’outils passifs de travail du sol sont commercialisés.

Amazone BoniRob le robot désherbeur – projet en cours de développement

La fondation Amazone est créée en 2008. L’année suivante elle récompense pour la première fois de jeunes talents pour leur thèse de fin d’études dans le domaine agricole.

En 2009, une extension du stock central des pièces détachées voit le jour à Gaste, ceci double la capacité de traitement des approvisionnements de la clientèle[3].

Amazone commence - également en 2009 - le montage des épandeurs de très grandes tailles sur le nouveau site de Hude à Altmoorhausen et lance en parallèle le site de Leeden près de Tecklenburg pour la production de l’épandeur autoporté, le Pantera. Amazone présente BoniRob, un robot désherbeur autonome pour l’expérimentation de la protection individuelle des plantes. Bonirob est le fruit de la collaboration entre Amazone, la faculté des sciences appliquées de l’université d’Osnabrück, la société Robert Bosch GmbH ainsi que quelques autres partenaires.

Le présent[modifier | modifier le code]

En janvier 2010, un nouveau hall d’essai pour les épandeurs d’engrais est construit à Hasbergen-Gaste. Ceci permet à la société de compléter ses tests d’épandage d’engrais sur une largeur de travail de plus de 72 mètres (env. 235 ft) et d’étudier de nouveaux types d’engrais en fonction de leur masse et de leurs propriétés de diffusion.

Ces informations sont ensuite rapidement saisies dans la base de données des engrais créée par Amazone sur son site internet. Ainsi lorsque les utilisateurs cherchent les paramètres de réglage de leur épandeur, toutes les informations nécessaires sont facilement accessibles. Ce hall dédié aux essais est à la pointe de la technologie et réellement unique pour une société de taille moyenne, aucun autre constructeur ne dispose d’un tel bâtiment.

Après l’énorme succès de la première édition de l’AMATECHNICA : avec Amazone sur le terrain en mai 2005, cet événement est réorganisé en septembre 2010. Clients et prospects du monde entier peuvent assister à des démonstrations de nouvelles et d’anciennes machines agricoles.

En février 2011, Amazone vend le secteur des « bâtiments de stockage » à une société nouvellement créée[4].

Direction[modifier | modifier le code]

Le groupe appartient en totalité aux deux familles Dreyer. Christian Dreyer et le docteur Justus Dreyer en sont les dirigeants de la quatrième génération. Le groupe compte environ 1700 employés.

Le chiffre d’affaires de 2010 se montait à environ 460 millions d’euros. Amazone exporte vers plus de 70 pays, la part à l’export est de 75 % (en 2012). Les clients d’Amazone sont des fermiers, des agriculteurs, des entrepreneurs de travaux agricoles, des municipalités et des partenaires de secteurs annexes.

Les sites de production[modifier | modifier le code]

Maison mère Amazone à Hasbergen-Gaste en Allemagne

Hormis le site de la maison mère à Hasbergen-Gaste, Amazone possède également les unités de production suivantes[5]:

  • Hude près de Oldenburg, Allemagne -
  • Forbach, (France) – machines pour l’entretien professionnel des espaces verts
  • Leipzig, Allemagne – anciennement connu sous le nom de BBG – outils de travail du sol
  • Leeden (près de Tecklenburg), Allemagne - AmazoneTechnologieLeeden - Pantera
  • Samara, (Russie) - GAG Euro technology Samara

Amazone dispose de succursales dans 5 villes en Allemagne ; Rendsburg, Gottin, Winningen-Mosel, Altheim-Landshut et Gablingen[6].

Amazone possède 6 unités de vente en Europe ; au Royaume-Uni, en France, en Pologne, en Ukraine, en Hongrie et en Russie. Les machines agricoles sont vendues en France par Amazone S.A. à Auneau. Ce site dispose également d’un centre de formation (Active Center) et d’une surface de démonstrations et d’essais. Amazone y organise régulièrement des séminaires pour les professionnels mais aussi pour les enseignants.

Gamme de produits actuelle[modifier | modifier le code]

Le programme Amazone comporte des outils de travail du sol, des semoirs, des épandeurs d’engrais et des pulvérisateurs disponibles dans diverses configurations. Amazone compte parmi les spécialistes de la production agricole intelligente. Seul le site de Forbach en France (Amazone S.A. Forbach) conçoit, produit, vend et gère le service après-vente des machines professionnelles pour l’entretien des espaces verts, soit des tondeuses autoportées (gamme « Profihopper »), des tondeuses traînées (gamme des « Tondobalais »), des combinaisons de semis (« AlternaSem », « EnfouiSem » et «RotaSem »)[7].

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :