Amazone à front bleu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Amazone à front bleu (Amazona aestiva) est une Amazone, genre de la famille des perroquets.

Description[modifier | modifier le code]

L'oiseau mesure entre 35 et 38 cm (soit un peu plus que la moyenne au sein du genre Amazona) pour une masse de 450 g.

C'est un oiseau trapu à plumage vert écaillé de jaune sur les parties ventrales. La zone autour des yeux est jaune et le front bleu pâle. Les épaules sont rouges ainsi que les miroirs alaires à la base des cinq premières rémiges secondaires. Les rémiges primaires sont bleu violet. La queue est verte nuancée de jaune. Les yeux sont entourés de peau claire avec des iris foncés cerclés d’orange. Cet oiseau dispose d’un bec robuste gris foncé (presque noir), tout comme la cire et les pattes.

Les jeunes ressemblent aux adultes mais ont les couleurs faciales bleues et jaunes presque absentes ou très nuancées ainsi que les iris châtains[1]. Les jeunes obtiennent leur couleurs définitives à la maturité sexuelle vers l'âge de 3 à 4 ans.

Il n'existe aucun dimorphisme sexuel visible. La seule façon est le sexage par ADN ou endoscopie.

Longévité[modifier | modifier le code]

Il peut vivre 40 ans (jusqu'à 80 ans en captivité).

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

L'Amazone à front bleu est représentée par deux sous-espèces :

  • aestiva du Brésil ;
  • xanthopteryx connue sous le nom d’Amazone à front bleu du Paraguay ou d'Amazone à ailes jaunes, identique à la forme précédente à la seule différence que le jaune (plus étendu) et le rouge des épaules et le bleu de la face sont plus marqués.

Répartition[modifier | modifier le code]

Son habitat naturel se situe en Amérique du Sud du Brésil au Paraguay et de la Bolivie à l'Argentine.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit de graines, de noix et de baies. En captivité il est nourri d'un mélange de graines pauvre en graisses, de fruits et légumes de toutes sortes sauf le citron, le pamplemousse (trop acides), les pommes de terres et les avocats (les oiseaux digèrent mal l'amidon). On peut dire qu'ils sont moitié frugivores et moitié granivores. On peut aussi leur donner des bourgeons d'arbres fruitiers, du pissenlit, du plantain, du mouron des oiseaux (à fleurs blanches), Du chardon. Les baies telle que le pyracantha, sorbier des oiseaux, églantines, cotonéasters, etc., sont très appréciées.

Protection[modifier | modifier le code]

L'animal est protégé par l'appendice II du Traité de Washington.

Captivité[modifier | modifier le code]

L'animal est généralement doux et très joueur, mais versatile. En captivité, il peut atteindre 80 ans ! Pour conserver longtemps un perroquet en bonne santé physique et psychologique, de nombreuses informations doivent être acquises. Ce sont des animaux qui nécessitent aussi un assez grand investissement de son temps. La cohabitation avec d'autres espèces est impossible, elle finit toujours pas la mort du plus faible. A mois d'avoir une volière très spacieuse 10x5 mètres. Même si une cohabitation semble bien se passer pendant longtemps, si un couple décide de se reproduire, tout peu basculer d'un jour à l'autre en volière de taille modeste.

Cette espèce peut se montrer très bruyante le matin au levé du soleil et le soir avant le coucher du soleil.

Reproduction en captivité[modifier | modifier le code]

La reproduction commence en général vers fin mars début mai. Le mâle devient alors très nerveux et peu se montrer très agressif envers sont soigneur. La femelle pond de 3 à 5 œufs qu'elle couve seule pendant 25-26 jours. Le mâle nourrit sa femelle au nid. Quand les petits naissent le mâle participe au nourrissage. Les jeunes sont sevrés vers l’age de 3 mois.

bébés amazone à front bleu de 1 et 2 jours

Comportement[modifier | modifier le code]

Amazona aestiva

Chaque individu est différent et dépend de ses expériences et de l'éducation qu'il a reçue. Adopter une amazone n'est pas sans conséquences, ce sont des animaux qui demandent qu'on leur accorde beaucoup de temps chaque jour, 3 heures de sortie est un minimum. Ils cherchent le contact et la présence de leur "maître", ces oiseaux ont tendance à devenir exclusifs avec l'âge et peuvent se montrer agressifs avec les autres personnes. Il n'est pas raisonnable de prendre une amazone si vous vivez en appartement, elles crient en particulier le matin et le soir, ce qui est un comportement naturel. Cependant leur cri est loin d'être agréable, et peut gêner les voisins non passionnés par ces animaux. Excellentes imitatrices la plupart font preuve d'une bonne capacité à "parler" tout en utilisant certains mots à bon escient. Intelligentes, elles ont besoin d'être stimulées par des activités diverses pour éviter l'ennui et les problèmes associés. Il n'est pas difficile de leur apprendre quelques tours, et les amazones, contrairement à d'autres espèces plus timides, adorent épater la galerie et se donner en spectacle! Ce sont des perroquets particulièrement sûrs d'eux, adaptable, très joueurs et actifs, ils se montrent curieux et plutôt faciles à apprivoiser. Leur éducation peut donner du fil à retordre car les amazones sont souvent qualifiées de têtues et caractérielles, mais leur gourmandise les perdra! Il n'est pas envisageable de laisser votre amazone en liberté sans surveillance, elles aiment détruire et votre mobilier fera partie de ses "amuse-bec" préférés! Ces oiseaux se sont bien adaptés à la captivité et sont peu sujet aux troubles du comportement tel que le picage. Avant d'adopter un tel animal, il est indispensable de beaucoup se renseigner, afin d'être sûr que leur tempérament correspond à nos attentes, il faut savoir que ces oiseaux peuvent vivre très longtemps, parfois jusqu'à 80 ans ou plus. Une cage spacieuse, de nombreux jouets, accessoires, plusieurs heures de sortie quotidiennement, un environnement stimulant, une alimentation variée, équilibrée, des douches régulières, une éducation respectueuse et un maître qui lui consacrera du temps sont indispensables pour avoir un perroquet épanoui en captivité.

Logement[modifier | modifier le code]

Une grande volière avec des panneaux grillagés doit être solide. S'il y a du bois, pour leur abri par exemple, il doit être solide pour résister à leur bec. La volière doit avoir une toiture et être de grandes dimensions (1 m de hauteur sur 4 m de long par exemple). Elle peut être située à l'extérieur, mais il faudra protéger des basses températures et éviter les lieux trop exposés aux courants d'air. De nombreux jouets doivent être proposés, surtout aux animaux isolés qui doivent avoir régulièrement des échanges avec des congénères ou des humains.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Mario et Gino Conzo (trad. Giusi Furno et Sandrine Morel), Le Grand Livre des perroquets, Paris, de Vecchi,‎ 2004, 287 p. (ISBN 2732835404, OCLC 420002720)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :