Amazone à front bleu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amazona aestiva

Amazona aestiva

Description de cette image, également commentée ci-après

Amazone à front bleu

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Psittaciformes
Famille Psittacidae
Genre Amazona

Nom binominal

Amazona aestiva
(Linnaeus, 1758)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Statut CITES

Sur l'annexe  II  de la CITES Annexe II , Rév. du 12/01/2005

L'Amazone à front bleu (Amazona aestiva) est une espèce d'oiseaux de la famille des Psittacidae (la famille des perroquets).

Description[modifier | modifier le code]

L'oiseau mesure entre 35 et 38 cm (soit un peu plus que la moyenne au sein du genre Amazona) pour une masse de 450 g.

C'est un oiseau trapu à plumage vert écaillé de jaune sur les parties ventrales. La zone autour des yeux est jaune et le front bleu pâle. Les épaules sont rouges ainsi que les miroirs alaires à la base des cinq premières rémiges secondaires. Les rémiges primaires sont bleu violet. La queue est verte nuancée de jaune. Les yeux sont entourés de peau claire avec des iris foncés cerclés d’orange. Cet oiseau dispose d’un bec robuste gris foncé (presque noir), tout comme la cire et les pattes.

Les jeunes ressemblent aux adultes mais ont les couleurs faciales bleues et jaunes presque absentes ou très nuancées ainsi que les iris châtains[1]. Les jeunes obtiennent leur couleurs définitives à la maturité sexuelle vers l'âge de 3 à 4 ans.

Il n'existe aucun dimorphisme sexuel visible. La seule façon est le sexage par ADN ou endoscopie.

Longévité[modifier | modifier le code]

Il peut vivre 40 ans (jusqu'à 80 ans en captivité).

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après la classification de référence (version 5.2, 2015) du Congrès ornithologique international, cette espèce est constituée des deux sous-espèces suivantes (ordre phylogénique) :

  • Amazona aestiva aestiva du Brésil ;
  • Amazona aestiva xanthopteryx connue sous le nom d’Amazone à front bleu du Paraguay ou d'Amazone à ailes jaunes, identique à la forme précédente à la seule différence que le jaune (plus étendu) et le rouge des épaules et le bleu de la face sont plus marqués.

Répartition[modifier | modifier le code]

Son habitat naturel se situe en Amérique du Sud du Brésil au Paraguay et de la Bolivie à l'Argentine.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il se nourrit de graines, de noix et de baies. En captivité il est nourri d'un mélange de graines pauvre en graisses, de fruits et légumes de toutes sortes sauf le citron, le pamplemousse (trop acides), les pommes de terres et les avocats (les oiseaux digèrent mal l'amidon). On peut dire qu'ils sont moitié frugivores et moitié granivores. On peut aussi leur donner des bourgeons d'arbres fruitiers, du pissenlit, du plantain, du mouron des oiseaux (à fleurs blanches), Du chardon. Les baies telle que le pyracantha, sorbier des oiseaux, églantines, cotonéasters, etc., sont très appréciées.

Protection[modifier | modifier le code]

L'animal est protégé par l'appendice II du Traité de Washington.

Captivité[modifier | modifier le code]

L'animal est généralement doux et très joueur, mais versatile. En captivité, il peut atteindre 80 ans ! Pour conserver longtemps un perroquet en bonne santé physique et psychologique, de nombreuses informations doivent être acquises. Ce sont des animaux qui nécessitent aussi un assez grand investissement de son temps. La cohabitation avec d'autres espèces doit se faire avec précaution mais reste possible.

A moins d'avoir une volière très spacieuse 10x5 mètres. Même si une cohabitation semble bien se passer pendant longtemps, si un couple décide de se reproduire, tout peu basculer d'un jour à l'autre en volière de taille modeste.

Cette espèce peut se montrer très bruyante le matin au levé du soleil et le soir avant le coucher du soleil.

Reproduction en captivité[modifier | modifier le code]

bébés amazone à front bleu de 1 et 2 jours

La reproduction commence en général vers fin mars début mai. Le mâle devient alors très nerveux et peu se montrer très agressif envers son soigneur. La femelle pond de 3 à 5 œufs qu'elle couve seule pendant 25-26 jours. Le mâle nourrit sa femelle au nid. Quand les petits naissent le mâle participe au nourrissage. Les jeunes sont sevrés vers l’age de 3 mois.

Comportement[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique Mario et Gino Conzo (trad. Giusi Furno et Sandrine Morel), Le Grand Livre des perroquets, Paris, de Vecchi,‎ , 287 p. (ISBN 2732835404, OCLC 420002720)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :