Amazone de Tucuman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Amazona tucumana)
Aller à : navigation, rechercher

L'Amazone de Tucuman (Amazona tucumana Cabanis) est une espèce de taille moyenne pour le genre Amazona.

Description[modifier | modifier le code]

Cet oiseau possède un plumage à dominante vert vif où les plumes sont finement bordées de noir anthracite. Un triangle rouge marque le front (base au niveau du bec et sommet au centre du crâne). En vol, les couvertures primaires rouges forment un contraste net avec le bleu colorant la marge des rémiges secondaires. Les culottes tendent vers l'orange chez les adultes et vers le jaune chez les jeunes. Les yeux présentent des iris jaune orangé et des cercles orbitaires de peau claire presque nue. Le bec assez puissant est de couleur gris corne. La cire jaune est bien visible et les narines très ouvertes. Les pattes puissantes sont gris foncé[1].

Répartition[modifier | modifier le code]

L'Amazone de Tucuman niche dans le sud-est de la Bolivie dans les provinces de Chuquisaca et Tarija. Elle a également été observée dans certaines régions du nord de l'Argentine, où elle ne semble pas se reproduire, et sur les flancs des Andes orientales[1].

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette amazone est inféodée aux forêts primaires de type amazonien avec des arbres grands et moyens. Elle peut vivre jusqu'à 2 000 m d'altitude[1].

Comportement[modifier | modifier le code]

L'Amazone de Tucuman est un Psittacidae assez méfiant. Il est donc très difficile de l'approcher pour étudier son éthologie. Excellent voilier (caractéristique peu commune au sein du genre Amazona), cet oiseau émet un cri de contact très aigu lors de ses déplacements[1].

Reproduction[modifier | modifier le code]

Cette espèce n'effectue qu'une seule couvée annuelle. La saison de reproduction commence en janvier. Le couple aménage son nid dans le creux d'un arbre où il construit une chambre d'incubation confortable. La femelle y dépose 2 à 4 œufs ronds qu'elle couve pendant 26 jours. Les petits quittent le nid vers l'âge de 8 à 10 semaines et deviennent indépendants 6 à 8 semaines plus tard[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Mario D. & Conzo G. (2004) Le grand livre des perroquets, de Vecchi, Paris, 287 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :