Amatol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'amatol est un explosif militaire qui était composé d'un mélange de TNT et de nitrate d'ammonium[1]. Mis au point par les forces armées allemandes, le mot « amatol » a été forgé par des Britanniques qui croyaient qu'il était fait d'ammonium et de toluène (un matériau servant à fabriquer le TNT). L'amatol a été utilisé principalement durant la Première et la Seconde Guerre mondiale par les différentes armées en conflit.

L'amatol est constitué de trinitrotoluène (TNT) et de nitrate d'ammonium (NO3 NH4+) dans des proportions stœchiométriques. Le produit mélangé a une puissance un peu moins explosive que le TNT pur, l'équivalent TNT est de 0,8. L'amatol a été l'un des premiers explosifs militaires largement utilisé car il est insensible aux chocs, à la chaleur et au froid. En outre, l'amatol est relativement facile à manipuler. En tant qu'explosif militaire, il a été utilisé dans les bombes aériennes, les obus, les grenades sous-marines et les mines navales[2]. Les chimistes allemands avaient mis au point l'amatol dans le but de pouvoir aussi l'utiliser comme engrais en le mélangeant à de l'engrais phosphaté.

Depuis les années 1960, l'amatol a été remplacé par d'autres explosifs, tels Composition B, torpex et tritonal, à base de RDX ou de Semtex.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Navy Department, U.S. Explosive Ordnance, Washington, D.C., Bureau of Ordnance,‎ 1947 (lire en ligne), p. 580
  2. (en) G. I. Brown, The Big Bang: a History of Explosives, Stroud, Gloucestershire, Sutton Publishing,‎ 1998, 256 p. (ISBN 0-7509-1878-0, liens OCLC? et LCCN?), p. 158-163