Amas d'Hercule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir M13 et Amas d'Hercule (homonymie).
Amas d'Hercule
image
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Hercule
Ascension droite (α) 16h 41m 41,44s
Déclinaison (δ) +36° 27′ 36,9″
Distance environ 6,8 kpc (∼22 200 a.l.)[1]
Magnitude apparente (V) 5.8
Dimensions apparentes (V) 20 min d'arc
Caractéristiques physiques
Type d'objet Amas globulaire
Masse M
Dimensions 150 al
(? pc)
Magnitude absolue ?
Couleur (B-V) ?
Découverte
Découvreur(s) Edmond Halley
Date 1714
Désignation(s) M13, NGC 6205, Messier 13
Liste des amas globulaires

L'amas globulaire M13 ou Messier 13, très souvent appelé le Grand Amas d'Hercule ou simplement Hercule, est parmi les objets les plus imposants du catalogue Messier. Il a été découvert par Edmond Halley en 1714, et ajouté par Charles Messier dans son catalogue le 1er juin 1764.

Comportant plus de 100 000 étoiles, il est aussi l'un des plus vieux objets : son âge est estimé à 12 ou 14 milliards d'années. Il apparaît avec un diamètre de 20 minutes d'arc, soit un diamètre réel de 150 années-lumière. Il a cependant la particularité de contenir de nombreuses étoiles jeunes (appartenance confirmée d'après leur vitesse angulaire), ce qui est inhabituel pour un amas de cet âge : les scientifiques pensent que ces étoiles ne sont pas nées à l'intérieur de l'amas, mais ont plutôt été capturées par ce dernier.

M13 a été utilisé en 1974 (le 16 novembre) comme cible pour l'envoi d'un message à une potentielle civilisation extraterrestre. Ce message a été envoyé à partir du radiotélescope d'Arecibo, qui participe également au projet SETI. Il contenait des informations comme les chiffres, le numéro atomique de l'hydrogène, du carbone, de l'azote, de l'oxygène et du phosphore, des données sur l'ADN, la forme et la taille d'un humain, la population terrestre, et la position de la Terre dans le système solaire. Il mettra 25 000 ans à y parvenir (autant pour la réponse éventuelle).

Comment l'observer[modifier | modifier le code]

Schéma de la constellation de Hercule et de la Lyre

Avec une magnitude apparente de 5,8, un ciel sombre, sans turbulences, et en l'absence de la Lune permet de le distinguer à l'œil nu. Avec une paire de jumelles, on obtient une tache floue, mais les chances d'observer les étoiles le constituant sont faibles. À partir de petits télescopes (114/900 par exemple), les étoiles de l'amas se découvrent, et l'on peut observer M13.

Sa recherche est très facile. La constellation d'Hercule forme un trapèze : si on se place pour avoir le grand côté en haut, l'amas se trouve sur le côté droit, à environ un tiers de la hauteur (en partant du coin supérieur droit).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]