Amargasaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Amargasaurus était un genre de dinosaure sauropode plutôt petit, atteignant 10 mètres de long, qui vivait au cours du Crétacé inférieur (Hauterivien, 136,4 à 130 millions d’années), en Argentine (formation de l’Amarga), il y a 130 millions d’années. Amargasaurus cazaui, sa seule espèce connue, était un herbivore quadrupède avec un crâne long et bas au bout d'un long cou. Cependant, ce dinosaure arborait deux rangs parallèles de grandes épines à la fin de son cou et de son dos, qui auraient pu supporter une voile. Son nom signifie lézard d’Amarga.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Époque : Crétacé (-136,4 M.A. à -130 M.A.)
  • Taille : 10 m de long, 4 m de haut, 7 à 8 tonnes
  • Habitat : Argentine
  • Régime alimentaire : herbivore

Étymologie[modifier | modifier le code]

Amargasaurus a été nommé en 1991 par les paléontologues argentins Leonardo Salgado et José Bonaparte, parce que ses restes fossiles ont été trouvés à côté de l'Amarga, dans la province de Neuquén en Argentine. Amarga est aussi le nom d'une ville proche, de même que le nom de la formation géologique où les restes ont été prélevés. Le mot amarga est espagnol et signifie « amer ». Le mot sauros est grec et signifie « lézard ». L'espèce (A. cazaui) est nommée en l'honneur de l'homme qui a découvert le site, le Dr. Luis Cazau, un géologue de la compagnie pétrolière YPF.

Squelette d'Amargasaurus au Musée de Melbourne
Amargasaurus cazaui

Anatomie[modifier | modifier le code]

La taille et la vie en groupe étaient les principaux atouts d'Amargasaurus pour décourager ses prédateurs. Il pouvait aussi se défendre en frappant ses agresseurs de sa longue queue, de ce fait, les prédateurs ne présentaient un danger que pour les jeunes. Amargasaurus se distingue des autres Sauropodes par une sorte de crête qu'il portait au cou (collerette), et qui devait avoir deux fonctions : hérissée d'épines, elle pouvait servir à impressionner les prédateurs ou les rivaux et traversée par de nombreux vaisseaux sanguins, elle pouvait servir de régulateur de température, comme chez Spinosaurus. Amargasaurus était quadrupède, il avait une petite tête, un long cou et une très longue queue. Les pattes antérieures étaient plus courtes que les postérieures, les quatre pieds ressemblaient à ceux des éléphants et possédaient une griffe. C’était un herbivore qui avait des dents émoussées, utiles pour dépouiller de feuillage qu’il avalait probablement sans le mâcher (il avalait probablement des gastrolithes pour l’aider à digérer).

Inventaire des fossiles retrouvés[modifier | modifier le code]

Amargasaurus est connu par le squelette relativement complet d'un seul individu. Ce squelette inclut l’arrière du crâne, et toutes les vertèbres du cou, le dos, les hanches, de même qu'un morceau de la queue. Le côté droit de la ceinture de l'épaule est aussi connu, comme le sont la patte antérieure et postérieure gauche, et l'ilion gauche, qui est un os du bassin.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Salgado L & Bonaparte JF. (1991), « Un nuevo sauropodo Dicraeosauridae, Amargasaurus cazaui gen. et sp.nov., de la Provincia del Neuquén, Argentina », Ameghiniana, vol. 28, p. 333-346.