Amaretti di Saronno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Trois formats de boîtes rouges d'Amaretti di Saronno

Les Amaretti di Saronno sont un type d'amaretti (macaron italien) dur ou sec composé exclusivement de sucre, de blanc d'œuf et d'amandes au goût légèrement amer du noyau d'abricot. Originaires de la ville de Saronno en Lombardie, les Amaretti sont produits par la biscuiterie D. Lazzaroni & C. qui détient la marque déposée « Amaretto di Saronno » bien que l'appellation soit largement utilisée pour désigner de manière générique tout type d' amaretto dur.

Histoire et tradition[modifier | modifier le code]

Selon la légende rapportée par la biscuiterie Lazzaroni[1], en 1718, un cardinal milanais décida de se rendre en pèlerinage au Sanctuaire de la Beata Vergine dei Miracoli de Saronno. En l'honneur de sa visite, un jeune couple prépara une pâte à base de sucre, d'amandes de noyaux d'abricots et de blancs d'œufs qu'ils firent lever au four, donnant naissance à des biscuits arrondis qu'ils nommèrent Amaretti en référence à leur saveur douce amère. Au-delà de la légende, la famille Lazzaroni, partie de Teglio pour Saronno au début du XVIIIe siècle, s'est fait le porte-drapeau de cette spécialité patissière développée initialement au sein du laboratoire familial puis à un niveau industriel avec la fondation de la société D. Lazzaroni & C. en 1888.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

  • Les biscuits sont réputés aussi pour leur enveloppe en papier de soie qui, enroulée en forme de cylindre, placée sur une soucoupe et enflammée avec un briquet s'envole lentement vers le haut[2]; on peut alors s'amuser à exprimer un souhait qui se réaliserait si le papier de soie se met à flotter dans l'air.
  • Une boîte rouge d'Amaretti di Saronno apparaît dans une scène du film Harry Potter et les Reliques de la Mort[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lazzaroni e gli Amaretti di Saronno », D. Lazzaroni & C. (consulté le 31 mars 2012)
  2. Gillian Riley, The Oxford Companion to Italian Food, New York, Oxford University Press,‎ 2007 (ISBN 9780198606178), p. 13-14
  3. « Gli Amaretti di Saronno piacciono a Harry Potter », Varese News (consulté le 31 mars 2012)

Sources[modifier | modifier le code]