Amarens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amarens
Image illustrative de l'article Amarens
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Tarn
Arrondissement Albi
Canton Cordes-sur-Ciel
Intercommunalité Communauté de communes de Vère Grésigne
Maire
Mandat
Patrick Montels
2014-2020
Code postal 81170
Code commune 81009
Démographie
Gentilé Amarensois
Population
municipale
69 hab. (2011)
Densité 14 hab./km2
Géographie
Coordonnées 44° 02′ 19″ N 1° 54′ 51″ E / 44.0386, 1.9142 ()44° 02′ 19″ Nord 1° 54′ 51″ Est / 44.0386, 1.9142 ()  
Altitude Min. 175 m – Max. 292 m
Superficie 4,88 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte administrative du Tarn
City locator 14.svg
Amarens

Géolocalisation sur la carte : Tarn

Voir sur la carte topographique du Tarn
City locator 14.svg
Amarens

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Amarens

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Amarens

Amarens est une commune française, située dans le département du Tarn en région Midi-Pyrénées.

Ses habitants sont appelés les Amarensois.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le village est sur un plateau calcaire.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Amarens
Loubers Loubers Les Cabannes
Loubers Amarens Frausseilles
Alos Frausseilles Frausseilles

Histoire[modifier | modifier le code]

Amarens était une des jurades de Cordes dite du corps de ville.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
mars 2001 en cours Patrick Montels[1]    

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune de Amarens comptait 69 habitants. À partir du XXIe siècle siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Les autres chiffres sont des estimations.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
176 195 205 235 188 172 180 189 182
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
169 170 164 126 117 115 106 108 107
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
105 101 91 69 92 96 99 94 93
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2011
97 78 88 66 70 78 68 67 69
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[2] puis Insee à partir de 2004[3].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Amarens dans les arts[modifier | modifier le code]

Amarens est citée dans le poème d’Aragon, Le conscrit des cent villages, écrit comme acte de Résistance intellectuelle de manière clandestine en 1943, pendant la Seconde Guerre mondiale[4].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Site de l'association des maires du Tarn consulté le 26 avril 2009 maires81.asso.fr
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  3. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2011
  4. Louis Aragon, « Le Conscrit des cent villages », publié initialement dans La Diane française, consulté dans Pierre Seghers, La Résistance et ses poètes : France, 1940-1945, Paris : Seghers, 2004 (2e édition). (ISBN 2-232-12242-5), p. 373-375