Amanzimtoti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amanzimtoti
Front de mer d'Amanzimtoti
Front de mer d'Amanzimtoti
Administration
Pays Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud
Province KwaZulu-Natal
Municipalité eThekwini
Démographie
Population 13 813 hab. (2011)
Densité 1 503 hab./km2
Géographie
Coordonnées 30° 03′ 00″ S 30° 53′ 00″ E / -30.05, 30.883330° 03′ 00″ Sud 30° 53′ 00″ Est / -30.05, 30.8833  
Superficie 919 ha = 9,19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte administrative d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Amanzimtoti

Géolocalisation sur la carte : Afrique du Sud

Voir la carte topographique d'Afrique du Sud
City locator 14.svg
Amanzimtoti

Amanzimtoti (mot signifiant eau douce) est une petite ville côtière d'Afrique du Sud et une station balnéaire, située dans la province du KwaZulu-Natal à 30 km au sud de Durban. Elle fait partie de la municipalité métropolitaine d'eThekwini. Elle est aussi familièrement appelée Toti .

Ville balnéaire[modifier | modifier le code]

La ville doit son nom au Roi Shaka qui s'était désaltéré dans la rivière locale s'exclamant « que cette eau est douce » (Kanti amanzi mtoti).

La station blanéaire émerge en 1902 à partir du regroupement des localités de Doonside, Warner Beach et Winklespruit et la construction de structures d'accueils pour les visiteurs.

La cité balnéaire d'Amanzimtoti est réputée pour ses étendues de plages de sable fin au bord de l'océan Indien et pour ses vagues appréciées des surfers.

Attentat du 23 décembre 1985[modifier | modifier le code]

Le 23 décembre 1985, le centre commercial Samlan situé à Amanzimtoti fut l'objet d'un attentat à la bombe sanglant, perpétré par un jeune militant de l'ANC, Andrew Zondo (19 ans). L'attentat causa la mort de 5 personnes dont 3 enfants et fit plus de 40 blessés[1].

En août 2008, au terme d'une longue polémique concernant les changements toponymiques d'une centaine d'artères dans la municipalité d'eThekwini, la ligue de jeunesse de l'ANC propose de rebaptiser Amanzimtoti du nom d'Andrew Zondo[2] peu de temps après que Kingsway Road, où vivaient encore des proches des victimes, ait été rebaptisé au nom du jeune activiste.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Turning a murderer into a martyr? , article de IOL du 21 mai 2008
  2. Call to name Toti after Zondo - 10 août 2008

Liens externes[modifier | modifier le code]