Amantea

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amantea
Blason de Amantea
Héraldique
Vue du village
Vue du village
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Coat of arms of Calabria.svg Calabre 
Province Cosenza 
Code postal 87032
Code ISTAT 078010
Code cadastral A253
Préfixe tel. 0982
Démographie
Gentilé amanteani
Population 13 925 hab. (31-12-2010[1])
Densité 497 hab./km2
Géographie
Coordonnées 39° 08′ 00″ N 16° 04′ 00″ E / 39.13333, 16.06667 ()39° 08′ 00″ Nord 16° 04′ 00″ Est / 39.13333, 16.06667 ()  
Altitude Min. 50 m – Max. 50 m
Superficie 2 800 ha = 28 km2
Divers
Saint patron San Antonio da Padova
Fête patronale 13 juin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calabre

Voir sur la carte administrative de Calabre
City locator 14.svg
Amantea

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Amantea

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Amantea
Liens
Site web http://www.comuneamantea.it/

Amantea est une commune de la province de Cosenza en Calabre en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines de Amantea sont obscures, probablement anciennes, peut-être grecques. En effet, deux antiques cités grecques, l'une en Macédoine, l'autre en Épire, portent le nom de « Amantia », qui peut faire penser à « Amantea ». En tout cas, la cité ne semble pas jouer un grand rôle dans l'Antiquité et il faut attendre le Moyen Âge pour avoir plus de précisions. Les Byzantins, présents dans le sud de l'Italie dans leur vaine tentative de reconquête de la péninsule sur les Lombards (notamment ceux du duché de Bénévent), transforment le site en forteresse, lui donnant le nom de « Nepetia » (VIIe siècle). Dans les années 800, commencent en Sicile et dans le sud de la péninsule italienne les incursions arabo-musulmanes, ainsi que celles des pirates sarrasins. Amantea est prise et occupée par les Musulmans et devient dans la première moitié du IXe siècle le siège d'un petit émirat. Les Arabes rebaptisent l'ancienne forteresse byzantine en « Al-Mantiah »/« Al-Manteah » (« La Roche » en arabe). Les Byzantins reprennent la cité une cinquantaine d'années plus tard dans la seconde moitié du IXe siècle et la renomment « Amantea ». En 1061 au plus tard, elle tombe aux mains des Normands de Robert Guiscard et de Roger de Hauteville, qui chassent les Byzantins de Calabre (1061), entamant la conquête normande de la Sicile sur les Musulmans. Place forte, elle fut prise par les Français en 1806, après un siège opiniâtre.

Économie[modifier | modifier le code]

Depuis les années 1990, Amantea est devenue une ville où le tourisme se développe.

Culture[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
30 mai 2006 en cours Francesco "Franco" Tonnara centre-droite  
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Coreca, Campora San Giovanni, Acquicella, Camoli

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Belmonte Calabro, Cleto, Nocera Terinese, San Pietro in Amantea, Serra d'Aiello

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

Habitants recensés


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.