Amanda (film, 1938)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Amanda.

Amanda

Titre original Carefree
Réalisation Mark Sandrich
Scénario Allan Scott
Ernest Pagano
Acteurs principaux
Sociétés de production RKO
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre film musical
Sortie 1938
Durée 83 min (1 h 23)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Amanda (Carefree) est un film musical américain de Mark Sandrich, sorti en 1938.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Une jeune femme, Ginger Rogers, tombe amoureuse de son psy Fred Astaire. Son fiancé Ralph Bellamy, Stephen Arden, commence à trouver que son ami Tony Flagg (le psy) ne change pas grand-chose à la pensée du mariage entre lui et Amanda. Après avoir hypnotisé Amanda, Tony se rend compte qu'il est amoureux d'elle et tente en vain de se réconcilier avec elle qui après sa séance ne l'aime plus. À cause (ou grâce) à Stephen, Amanda a un choc et comme elle n'est plus sous hypnose, elle recommence à aimer beaucoup Tony, qu'elle épouse finalement

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Amanda est le huitième des dix films tournés ensemble par Fred Astaire et Ginger Rogers, dont neuf pour la RKO.
  • Le film présente deux particularités dans la série : c'est le plus court, avec seulement quatre numéros musicaux, (plusieurs séquences ont été abandonnées ou coupées au montage), et c'est le seul où ils partagent un long baiser, à la fin de « I Used to be Color Blind », un numéro onirique dont une partie était projetée au ralenti.
  • Un tournage en couleur d'Amanda, ou du moins de « I Used to be Color Blind », était prévu, le titre de la chanson faisant d'ailleurs directement référence à l'utilisation du Technicolor. L'idée fut abandonnée en raison du coût ou des difficultés de production, suivant les sources.
  • Le tandem s'était dans la pratique séparé après L'Entreprenant Monsieur Petrov, Fred Astaire, un peu las de suivre la même formule, tournant Une demoiselle en détresse avec Joan Fontaine, et Ginger Rogers jouant de son côté dans Pension d'artistes face à Katharine Hepburn, Vacances payées avec Douglas Fairbanks Jr. et Mariage incognito en compagnie James Stewart. La RKO, qui était alors au bord de la faillite, reformat le duo et mit très vite en chantier Amanda et, dans la foulée, La Grande Farandole en espérant qu'ils auraient un succès aussi net que leurs premiers longs métrages. En raison de coûts de production qui avaient fortement augmenté au cours des années 30, les deux films furent cependant déficitaires.
  • C'est le dernier film de Mark Sandrich où apparaît Ginger Rogers. Rogers s'était plainte de son traitement par le studio, ses cachets étant moins élevés que ceux de Fred Astaire ou des seconds rôles masculins de leurs films, et du traitement dont Sandrich la gratifiait. Elle eut gain de cause contre Sandrich auprès du producteur Pedro Berman, reproduisant même la lettre de ce dernier dans ses mémoires.

Liens externes[modifier | modifier le code]