Amanattō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Des amanattōs

L’amanattō est une confiserie japonaise. Ce sont des haricots azuki (ou d'autres légumineuses), cuits dans un sirop de sucre, séchés, et enfin roulés dans du sucre fin.

Cette friandise, d'abord nommée « amananattō » (甘名納糖), avant de voir son nom abrégé en « amanattō » après la Seconde Guerre mondiale, a été créée par Hosoda Yasubei pendant l'ère Bunkyū (1861–1863), à l'époque d'Edo.

À Hokkaidō, l'amanattō est utilisé dans la réalisation du Sekihan, c'est pourquoi ce dernier y a une saveur un peu sucrée.

Référence[modifier | modifier le code]