Amadou Ali

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amadou Ali
Fonctions
Vice-Premier Ministre
En fonction depuis le 8 décembre 2004
Ministre de la Justice
En fonction depuis le 2001
Biographie
Date de naissance 1943
Lieu de naissance Kolofata
Nationalité Cameroun

Amadou Ali, né à Kolofata, dans le nord du pays, est un homme politique camerounais, plusieurs fois ministre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est ministre de la Justice depuis 2001 et vice-Premier ministre depuis 2004.

Le 27 juillet 2014, son épouse était enlevée par la secte islamique Boko Haram dans la ville de Kolofata[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Cameroun : l'épouse d'un ministre enlevée par la secte Boko Haram », Le Monde.fr avec Reuters, 27 juillet 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Les 50 personnalités qui font le Cameroun : Amadou Ali », Jeune Afrique, n° 2520-2521, du 26 avril au 9 mai 2009, p. 33

Liens externes[modifier | modifier le code]