Amédée Pierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amédée Pierre, né le 30 mars 1937, à Tabou, en pays Krou, au sud-ouest de la Côte d'Ivoire, mort le 30 octobre 2011 à Treichville[1], est un homme de théâtre et un musicien-chanteur de Côte d'Ivoire. Son nom à l'état civil est Nahounou Digbeu Amédée. Le prénom Pierre lui fut attribué lors de son baptême catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Amédée Pierre à droite, avec Léonard Groguhet au stade de Bouaké en 2007

Infirmier d'État de formation, Amédée Pierre débute sa carrière musicale dans une époque où, en Côte d'Ivoire, les musiques d'origines congolaise, cubaine, nigériane et ghanéenne ont pignon sur rue, au détriment de la musique ivoirienne. Ce « doyen de la musique ivoirienne », comme on le surnommera plus tard, se lance dans un nouveau créneau en chantant dans sa langue maternelle, le bété . Ainsi parut son premier album intitulé Moussio Moussio qui lui a fait la réputation de « Dopé National » (dopé signifie rossignol en bété). Il est à l'origine de la création du Bureau ivoirien du droit d'auteur (BURIDA).

Après quelques années de carrière, Amédée Pierre s'insurge contre le fait que les droits d'auteurs ne soient pas reversés après exploitation de ses œuvres en Côte d'Ivoire et menace d'abandonner la chanson. Le président Félix Houphouët-Boigny demandera au ministre chargé de la culture d'alors de tout mettre en œuvre pour réparer cette injustice. Amédée Pierre mena cette lutte pour le avec Laurent Gbagbo, Bernard Zadi Zaourou, Kaba Taiffou. En 2000, il est décoré par Laurent Gbagbo. En juillet 2007, un hommage lui est rendu pour l'ensemble de son œuvre. Outre la chanson Moussio Moussio, Amédée Pierre est connu pour ses classiques comme SokoKpeu et Lorougnon Rabé.

Discographie[modifier | modifier le code]

  • Moussio Moussio
  • 1962 : Zodo gbabanao
  • Remets mon cœur à l'endroit, cappisa

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.infodabidjan.net/culturesocietemusique/amedee-pierre-a-tire-sa-reverence/