Amédée Guillemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guillemin.

Amédée Guillemin, né le 5 juillet 1826 à Pierre-de-Bresse où il est mort le 2 janvier 1893, est un écrivain scientifique français.

Il commence ses études au collège de Beaune et les termine à Paris, où il enseigne pendant quelque temps les mathématiques comme professeur libre, tout en écrivant dans les feuilles libérales opposées à l'Empire. En 1860, il se fixe à Chambéry, où il est secrétaire de la rédaction du journal politique La Savoie. Il revient à Paris après l'annexion et y tient alors la chronique scientifique de l'Avenir national.

Il commence alors à publier ses ouvrages scientifiques de physique et d'astronomie, qui connaissent le succès. Son livre Le Ciel, magnifiquement édité, est traduit en plusieurs langues. Son œuvre capitale reste Le Monde Physique en cinq volumes de grand format. Il publie aussi toute une série de petits livres d'astronomie et de physique, rassemblée sous le nom de Petite encyclopédie populaire, collection solide, agréable et savante des sciences et de leurs applications, parue chez Hachette. Il collabore à un très grand nombre de journaux et revues littéraires, scientifiques et politiques, notamment à La Nature, à La République française et à la Revue philosophique et religieuse. Il rédige la partie astronomie de la seconde édition du Dictionnaire universel d'histoire naturelle de Charles d'Orbigny.

Il s'occupa aussi de politique et resta toujours fidèle à ses convictions libérales.

Publications[modifier | modifier le code]

Comprend : I. La Lune. II. Le Soleil. III. La Lumière et les couleurs. IV. Le Son, notions d'acoustique physique et musicale. V. Les Étoiles, notions d'astronomie sidérale. VI. Les Nébuleuses, notions d'astronomie sidérale. VII. Le Feu souterrain, volcans et tremblements de terre. VIII. Le Télégraphe et le téléphone. IX. Les Comètes. X. Le Beau et le mauvais temps. XI. Les Météores électriques et optiques. XII. Les Machines à vapeur et à gaz. XIII. Les Étoiles filantes et les pierres qui tombent du ciel. XIV-XV. Le Magnétisme et l'électricité. 1. Phénomènes magnétiques et électriques. 2. Phénomènes électro-magnétiques, éclairage électrique, applications diverses. XVI. Les Planètes et leurs satellites. XVII. La Neige, la glace et les glaciers
Comprend : 1. La pesanteur et la gravitation universelle. Le son. 2. La lumière. 3. Le magnétisme et l'électricité. 4. La chaleur. 5. La météorologie. La physique moléculaire

Sources[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Titre modifié : Le Ciel, notions élémentaires d’astronomie physique.