Amédée Gastoué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Amédée Henri Gustave Noël Gastoué (Paris, 19 mars 1873 - Clamart, 1er juin 1943) est un musicologue et compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maître de chapelle à l'église Saint-Jean-Baptiste de Belleville, professeur de chant grégorien à la Schola Cantorum, il s'intéressa particulièrement à la musique byzantine, à celle du Moyen Âge et à l'art musical arménien. Il enseigna également à l'Institut catholique de Paris, au Collège Stanislas et au Lycée Montaigne le chant choral et la musique médiévale. Il fut président de la Société française de musicologie (1934-1936) et reste connu pour ses études et écrits[1]. Il a été élevé à la dignité de commandeur de l'Ordre pontifical de saint Grégoire le Grand par le pape Pie X. Amédée Gastoué est l'arrière-arrière-grand-père d'Emmanuel Trenque, lui-même organiste et chef de chœur.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liste selon les « Principaux ouvrages du même auteur » du Graduel et l'antiphonaire romains, histoire et description (fac-similé)

  • Le Graduel et l'antiphonaire romains, histoire et description, Jeanin frères, Lyon 1913, 302 p. (fac-similé) [2]
  • Histoire du chant liturgique à Paris I, Dès origines à la fin des temps carolingiens, Poussielgue, Paris, 86 p.
  • Cours théorique et pratique de plain-chant romain grégorien, Bureau de l'édition de la Schola cantorum, Paris 1904, 222 p.
  • Les Origines du chant romain, l'Antiphonaire grégorien, Alphonse Picard & fils, Paris 1907
  • Introduction à la Paléographie musicale byzantine ; Catalogue des manuscrits de musique byzantine de la Bibliothèque nationale de Paris et des Bibliothèques publiques de France, Société internationale de musique et Geuthner, Paris 1907[3]
  • Nouvelle méthode pratique de chant grégorien, seule entièrement conforme à l'Édition vaticane, Lecoffre, Paris 1909[3]
  • Traité d'harmonisation du chant grégorien, Janin frères, Lyon 1910, 130 p.
  • L'Art grégorien, collection Maîtres de la musique, Alcan, Paris, 208 p.
  • Musique et Apologétique : la Musique d'Église, Études historiques, esthétiques et pratiques, Janin frères, Lyon 1911, 284 p.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Chant grégorien

Schola Cantorum de Paris

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

    • Traité d'harmonisation du chant grégorien, 1910
    • L'église et la musique, 1936
    • La musique à Avignon et dans le Comtat du XIVe au XVIIIe siècle
    • Le Manuscrit de musique du trésor d'Apt, XIVe-XVe siècle, 1936
    • L'Arménie et son art traditionnel, 1929
  1. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bec_0373-6237_1914_num_75_1_448532_t1_0360_0000_2
  2. a et b André Mocquereau, Le nombre musical grégorien ou rythmique grégorienne, théorie et pratique, tome II, p.xviii-xix, Abbaye Saint-Pierre, Solesmes 1927