Alvare II du Kongo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alvare II ou en Kikongo Nimi a Nkanga et en portugais D. Álvaro II (mort le 9 août 1614), fut un Manikongo du Royaume du Kongo de mars 1587 à 1614.

Origine[modifier | modifier le code]

Alvare II est le fils et successeur de Alvare Ier. Il monte sur le trône après un conflit avec ses frères[1].

Règne[modifier | modifier le code]

Pendant son règne Alvare II désire s'affranchir de la tutelle religieuse du Portugal en envoyant en 1604-1608 au Vatican rencontrer le Pape Paul IV l'Ambassadeur Antoine Emmanuel Nsaku ne Vunda qui meurt le lendemain de l'accomplissement de sa mission et est enterré dans la Basilique Sainte-Marie-Majeure[2]. Le roi est fait Chevalier de l'Ordre Portugais du Christ le 10 mars 1609. Le roi meurt le 9 août 1614[3] et il a comme successeur son demi-frère Bernard II du Kongo.

Postérité[modifier | modifier le code]

Le roi Alvare II est le père de Alvare III du Kongo et de Dona Suzana de Nóbrega

Références[modifier | modifier le code]

  1. Filippo Pigafetta,Duarte Lopes Description du Royaume du Congo & des contrées environnantes (1591), Éditions Chandeigne - Libraire Portugaise, Paris 2002, (ISBN 9532038366[à vérifier : ISBN invalide]), p. 178
  2. Il y a 400 ans, le 6 janvier 1608 mourait à Rome le premier ambassadeur africain au Vatican.
  3. Filippo Pigafetta,Duarte Lopes Op.cit note n°1