Alto Gállego

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gallego.
Alto Gállego
Drapeau de Alto Gállego
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Aragon Aragon
Province Huesca
Chef lieu Sabiñánigo
Communes 8
Démographie
Population 13 457 hab. (2006)
Densité 9,9 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 38′ 00″ N 0° 09′ 00″ O / 42.6333, -0.15 ()42° 38′ 00″ Nord 0° 09′ 00″ Ouest / 42.6333, -0.15 ()  
Superficie 135 980 ha = 1 359,8 km2
Localisation
Localisation de Alto Gállego

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
Alto Gállego

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
Alto Gállego
Sources
voir : Comarque

L'Alto Gállego (aragonais Alto Galligo) est une comarque de la Province de Huesca, située au nord de la communauté autonome d'Aragon (Espagne). Elle occupe la presque totalité du haut cours du Gállego.

  • Capitale : Sabiñánigo
  • Superficie : 1 359,8 km²
  • Population : 13 457 habitants (2006)
  • Densité : 9,89 hab./km²

Les comarques/provinces limitrophes :

Communes et population[modifier | modifier le code]

Municipalité
Extension
(km²)[1]
%
du total
Habitants
(2006)[2]
%
du total
Altitude
(mètres)[1]
1 Biescas 189,1 13,9 1 513 11,2 860
2 Caldearenas 192,3 14,1 244 1,8 650
3 Hoz de Jaca 12,5 0,9 77 0,6 1 272
4 Panticosa 95,9 7,1 740 5,5 1 185
5 Sabiñánigo 586,8 43,2 9 264 68,8 780
6 Sallent de Gállego 162,1 11,9 1 384 10,3 1 305
7 Yebra de Basa 90,9 6,7 155 1,2 1 060
8 Yésero 30,2 2,2 80 0,6 1 132
# Alto Gállego 1 359,8 100,0 13 457 100,0 -

Histoire[modifier | modifier le code]

L'existence de peuples préromains en Alto Gállego est attestée par des vestiges mégalithiques comme le dolmen près du lac de Sabocos, à Panticosa, à Santa Elena de Biescas, à Ibirque ou les tumulus de Tramacastilla, Piedrafita ou Campos de Troya. Par ailleurs les restes archéologiques de la fontaine de Tiberio aux bains de Panticosa montrent que les sources des bains furent utilisées par les romains.[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) Données de l'Instituto Aragonés de Estadística (IAEST). Chiffres complets.
  2. Données de l'INE espagnole pour l'année 2006. Chiffres complets.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]