Altis Semiconductor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Altis Semiconductor est une entreprise française spécialisée dans la fabrication de circuits intégrés logiques et analogiques. Altis est issue de la société IBM Microélectronique à Corbeil-Essonnes, un des premiers site européen de fabrication de semiconducteur (la production y a commencé en 1964).

Altis Semiconductor est née en juillet 1999 du rapprochement de deux entreprises importantes de l'industrie des semi-conducteurs, Infineon Technologies et IMD, division microélectronique d'IBM. Elle demeure un des acteurs important du marché des semi-conducteurs en Europe, avec une capacité de production de 40000 plaquettes de silicium de 200 mm par mois.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise est créée en 1999 comme société en nom collectif, 50 % IBM & 50 % Infineon Technologies à partir du site industriel de l'usine IBM Microelectronics qui produisait des puces semi-conducteur sur le même site depuis 1964. Elle est revendue en 2010 à son actionnaire actuel, propriété de Yazid Sabeg.

La vente de l'entreprise à la société Altis international détenue par Yazid Sabeg, alors commissaire à la Diversité et à l’Égalité des chances du gouvernement Fillon, a alimenté des soupçons de conflits d'intérêts[1].

Elle a été condamnée en 2010 pour discrimination syndicale[2].

Situation[modifier | modifier le code]

Altis est implantée sur un site de 55 ha sur les communes du Coudray-Montceaux et de Corbeil-Essonnes, au sud de l'Ile-de-France au cœur du campus Essonne Nanopole.

L'entreprise dispose de 22 000 m2 de salle blanche et emploie 900 personnes provenant de quinze nationalités.

Production[modifier | modifier le code]

Altis Semiconductor est spécialisé dans la production de circuits électroniques spécialisés en agissant comme fonderie silicium pour des entreprises de conception de composants sans moyen de production.

Les semi-conducteurs sont ensuite utilisés dans des secteurs d'activité très diversifiés comme :

  • Les cartes à puce
  • La téléphonie mobile
  • Les réseaux et l'Internet
  • Le domaine informatique
  • Le grand public
  • L'industrie
  • L'automobile

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Yazid Sabeg rachète l'usine Altis Semiconductor », Le nouvelobs,‎ juillet 2010 (lire en ligne)
  2. « Altis semiconductor condamnée pour discrimination, Le Post, 2011/01/07 »