Alsys

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alsys était un éditeur d'environnements de programmation connu, à la fin du XXe siècle, comme spécialiste du langage de programmation Ada. La société fondée en 1980 en France par Jean Ichbiah, principal concepteur du langage de programmation Ada, s'était également développée aux États-Unis à partir de 1983 et au Royaume-Uni à partir de 1985.

Historique[modifier | modifier le code]

Le langage de programmation Ada a été conçu par Jean Ichbiah à la suite d'un appel d'offres du Département de la Défense des États-Unis (DoD) en 1979[1]. Jean Ichbiah crée la société en 1980[2] puis développe ses activités en créant Alsys Inc aux États-Unis en 1983 et Alsys Ltd. au Royaume-Uni en 1985[3].

L'acronyme Alsys correspondrait à Ada Language Systems[4],[5] ou Applications logicielles et systèmes[6],[1].

En 1986, un groupe d'investisseurs mené par la Banexi renforce le capital[7].

Les bureaux sont à La Celle-Saint-Cloud, en France ; la société compte jusqu'à soixante-dix personnes à la fin des années 1980.

Après avoir déposé son bilan en juillet 1991[7], elle est achetée en novembre 1991 par la société Thomson-CSF qui — responsable de très nombreux développements en ADA — veut maîtriser la technologie des compilateurs[6],[8].

Thomson-CSF achète ensuite la société TeleSoft ; Alsys absorbe TeleSoft. En 1995, Thomson-CSF achète la société MUST Software (Norwalk, Connecticut) qu'elle fusionne avec Alsys pour donner naissance à la société Thomson Software Products (TSP).

En novembre 1996, TSP fusionne avec la société Interactive Development Environments, Inc. et prend le nom Aonix, société vendue en décembre 1998 à la société Gores Technology Group[9].

Activités[modifier | modifier le code]

Alsys développait et commercialisait des compilateurs de ce langage ADA. Le premier et principal client fut le département de la Défense des États-Unis qui fut le premier utilisateur important du langage ADA[7].

En janvier 1986, Alsys annonce la disponibilité du compilateur sur PC-AT[10]. En 1987, le compilateur AdaWorld pour IBM PC dispose d'un microprocesseur 80286 et tourne dans une configuration à mémoire « étendue » (passage en mode protégé du microprocesseur pour gérer plus de 1 Mo de mémoire). Ce compilateur utilise le système classique des disquettes DOS (5 pouces 1/4). Les performances étaient celles de l'époque : une centaine de lignes de code en quelques minutes. La société fait ensuite évoluer ses compilateurs vers UNIX (Sun et HP) et cible également le marché de l'embarqué (compilateurs croisés vers Intel 8086, 80286 ou Motorola 68020).

En 1988, IBM UK signe des accords avec Alsys Ltd. pour assurer la commercialisation des outils développés par Alsys[11].

Le fait que les outils de production de logiciel en langage ADA, développés par Alsys, aient été qualifiés par les autorités de certification a amené nombre d'organisations, tant dans le domaine de la défense que dans celui de l'aviation civile, à utiliser ces outils[12],[13].

En 1994, l'ADA Yearbook citait les compilateurs sous Posix, sur machines SPARC, etc[14] puis en 1995, la prise en compte des fonctionnalités de l'OSF Motif (X-Windows)[15].

Un effort particulier était porté sur la formation et la documentation. Alsys proposait ainsi des séminaires sur le langage Ada, souvent animés par Jean Ichbiah. En 1987, le Software Engineering Institute (SEI) de l'université Carnegie-Mellon qualifie la documentation d'utilisation de "fair""[16].

Alsys éditait les deux ouvrages de référence : le Manuel de Référence Ada et le Rationale for the design of the Ada Programming language[17],[18] ainsi que de nombreux ouvrages destinés aux utilisateurs de ses outils[19]. Ses collaborateurs publiaient également dans les congrès internationaux[20].

Personnalités liées à l'entreprise[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Michel Canal, Quelques notions sur ADA, in Le Bulletin de l'EPI, no 47, p. 220, [lire en ligne].
  2. « Décès de l'inventeur du langage Ada, Jean Ichbiah », sur le site du Monde informatique,‎ 1er février 2007 (consulté le 23 janvier 2013).
  3. « Biographie de Jean Ichbiah », sur le site du Who's Who in France (consulté le 23 janvier 2013).
  4. « What does ALSYS stand for? », sur le site Acronym Finder (consulté le 23 janvier 2013).
  5. « Notice nécrologique de Jean Ichbiah », sur le site de l'Académie des sciences (consulté le 23 janvier 2013).
  6. a et b Jean Aguado, Stratégie ADA dans le Groupe Thomson-CSF - Perspectives d'une solution à base d'un compilateur ADA open source, novembre 2000, [lire en ligne].
  7. a, b et c Logiciels: la société Alsys cherche un repreneur, quotidien Les Échos, no 15964, 3 Septembre 1991, p. ]7, [lire en ligne].
  8. « Notice de Jean Ichbiah », sur le site de l'École nationale des ponts et chaussées (consulté le 23 janvier 2013).
  9. http://www.gores.com/timeline/index.shtml
  10. (en)« Announcing a new radical idea in PC-AT programming: FREEDOM », sur le site de la revue InfoWorld,‎ 13 janvier 1986 (consulté le 23 janvier 2013).
  11. (en)« IBM UK TO OFFER ALSYS ADA COMPLIERS AND TOOLS ON IBM MACHINES », sur le site de la revue Computer Business review,‎ 2 juin 1988 (consulté le 23 janvier 2013).
  12. (en) Jérôme Verzat, Ada Advantages, Division systèmes de la société Aérospatiale, 1994, [lire en ligne].
  13. (en)« Boeing Flyes on 99% Ada », sur le site de « Ada Resource Association’s » (consulté le 23 janvier 2013).
  14. ADA Yearbook 1994, Products available from vendors - Alsys, p. 361, [lire en ligne]
  15. ADA Yearbook 1995, Products available from vendors - Alsys, p. 375, [lire en ligne]
  16. (en)Nelson Weiderman, Evaluation of ADA Environments, 1er janvier 1987, p. 30, [lire en ligne]
  17. Michel Canal, Quelques notions sur ADA, in Le bulletin de l'EPI, no 47, p. 234, [lire en ligne].
  18. (en)« ADA Reference Manual, Alsys Ada Software Development Environment, January 1983 », sur le site TomFolio.com (consulté le 23 janvier 2013).
  19. (en)« Documentation Alsys », sur le portail documntaire Koha (consulté le 23 janvier 2013).
  20. René Beretz et Benjamin M. Brosgol, Developing an automated Ada training product, Proceeding SIGAda '85 Proceedings of the 1985 annual ACM SIGAda international conference on Ada, p. 229-240 , [lire en ligne].