Alsophis antillensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alsophis antillensis

alt=Description de l'image Alsophis antillensis at Rosalie-a15.jpg.
Classification selon ReptileDB
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Reptilia
Sous-classe Lepidosauria
Ordre Squamata
Sous-ordre Serpentes
Infra-ordre Alethinophidia
Famille Dipsadidae
Genre Alsophis

Nom binominal

Alsophis antillensis
(Schlegel, 1837)

Synonymes

  • Psammophis antillensis Schlegel, 1837
  • Dromicus leucomelas Duméril, Bibron & Duméril, 1854

Alsophis antillensis, la Couleuvre de la Guadeloupe est une espèce de serpents de la famille des Dipsadidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce est endémique de Guadeloupe[2]. Elle se rencontre sur la Basse-Terre notamment sur la Soufrière, très rarement sur la Grande-Terre et à Marie Galante.

Description[modifier | modifier le code]

Elle mesure de 90 à 170 cm et pèse environ 5 kg. Elle atteint une longévité de près de 20 ans.

Cette espèce est gravement menacée d'extinction. Il n'en reste maintenant qu'environ 350 spécimens au monde.

Détruite par la déforestation, les agriculteurs, les mangoustes invasives et par beaucoup de personnes simplement par peur des serpents. Elle est aujourd'hui totalement protégée.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Les sous-espèces Alsophis antillensis manselli, Alsophis antillensis sibonius, Alsophis antillensis sanctonum et Alsophis antillensis danforthi ont été élevées au rang d'espèce[2],[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Son nom d'espèce, composé de antill[es] et du suffixe latin -ensis, « qui vit dans, qui habite », lui a été donné en référence au lieu de sa découverte, les Antilles.

Publication originale[modifier | modifier le code]

  • Schlegel, 1837 : Essai sur la physionomie des serpens, La Haye, J. Kips, J. HZ. et W. P. van Stockum, vol. 1 (texte intégral) et vol. 2 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. a et b Hedges, Couloux & Vidal, 2009 : Molecular phylogeny, classification, and biogeography of West Indian racer snakes of the Tribe Alsophiini (Squamata, Dipsadidae, Xenodontinae). Zootaxa, no 2067, p. 1–28 (texte intégral).