Alptegîn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alptegin (prince héroïque en turc), mort en 963 ou 975, militaire turc d'origine servile, gouverneur de Ghazni en Afghanistan.

Capitaine de la garde turque des émirs Samanides de Boukhara et de Samarkand, il est nommé gouverneur du Khorasan au début de l'année 961. À la mort de l'émir Abdul Malik Ier à la fin de l'année, s'ouvre une crise de succession dans l'État samanide. Alptegîn, ayant échoué à imposer son candidat, se retire à Balkh, refusant de se laisser destituer par le nouvel émir Mansur Ier. Chassé de Balkh par l’armée samanide, il s’empare de Ghaznî, en Afghanistan en 962 et en fait la capitale de la dynastie Ghaznévide, première dynastie turque en pays iranien (fin en 1186)[1].

Alptegîn meurt peu après (963 ?)[1]. Selon l'historien persan Ferishta, il serait mort en 975 et son fils Isakh est nommé gouverneur de Ghaznî par Mansur Ier. À sa mort en 977, Subuktigîn esclave et gendre d'Alptegîn, lui succède[2]. Il étend son domaine sous la suzeraineté des Samanides ; père de Mahmûd de Ghaznî, il fonde la dynastie des Ghaznévides.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b René Grousset (1885-1952), [PDF] « L'empire des steppes, Attila, Gengis-Khan, Tamerlan », Payot, Paris,‎ quatrième édition : 1965, première édition : 1938
  2. Mountstuart Elphinstone The history of India : the Hindú and Mahometan periods J. Murray, 1866