Alphonse de La Cerda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sepulcro de Don Alfonso de la Cerda "el Desheredado", hijo del infante Don Fernando de la Cerda y nieto de Alfonso X el Sabio.jpg

Alphonse de la Cerda[1], infant de Castille, dit le Déshérité, né en 1270, mort à Piedrahita peu après le 23 décembre 1324. Il est l'un des nombreux petit-fils du roi Louis IX de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils aîné de Ferdinand de la Cerda[2] († 25 juillet 1275), et de Blanche de France (1253-1320), fille du roi Louis IX de France.

Après la mort de son père, sa grand-mère paternelle, la reine Violante de Aragón, l'emmène avec son jeune frère Ferdinand de la Cerda de Castille (1275-1322) en Aragon pour être sous la protection du roi Pierre III d'Aragon, frère de Violante. Installés dans la forteresse de Xàtiva, ils y demeurent pendant treize années.

En 1303, Alphonse le Déshérité trouve refuge en France où le roi de France Philippe IV le Bel le fait baron de Lunel.

Vers 1289/1290, il épouse Mathilde de Brienne, fille du comte Jean II de Brienne († 1294), comte d'Eu, dont il eut sept enfants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]