Alphonse François

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marie-Antoinette au Tribunal révolutionnaire, gravure d'Alphonse François d'après un tableau de Paul Delaroche.

Alphonse François (né le 25 août 1814 à Paris ; mort le 7 juillet 1888 à Paris) est un graveur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alphonse François s'est formé avec son frère aîné Charles-Rémy-Jules François (mort en 1861) à l'école de Louis-Pierre Henriquel-Dupont. Avec beaucoup de délicatesse et d'élégance, il a réalisé un grand nombre de gravures à partir des toiles de peintres français contemporains ou d'artistes italiens plus anciens. On compte parmi ses œuvres principales :

  • Bonaparte franchissant les Alpes,
  • Marie-Antoinette au Tribunal révolutionnaire et
  • Le jeune Pic de la Mirandole apprenant à lire avec sa mère, d'après Paul Delaroche ;
  • La Vision d'Ézéchiel, d'après Raphaël ;
  • La Tentation du Christ,
  • Mignon et son père et
  • Mignon dans l'église, d'après Ary Scheffer ;
  • L'Épouse du roi Candaule, d'après Jean-Léon Gérome ;
  • Le Couronnement de la Vierge Marie de l'oratoire de Saint-Jacques le Majeur à Fiesole, gravure qui lui valut la médaille d'honneur en 1867.

Alphonse François a été fait officier de la Légion d'honneur en 1857 et membre de l'Institut de France en 1873.

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :