Alphonse Balat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alphonse Balat, portrait par Henri Leys

Alphonse Hubert François Balat (Gochenée, - Ixelles, ) est un architecte belge.

Éléments biographiques[modifier | modifier le code]

Alphonse Balat est formé à l'Académie des beaux-arts de Namur, puis d'Anvers, où il obtient un premier prix de composition architecturale en 1838. Il est l'un des principaux architectes du roi des Belges, Léopold II, pour qui il réalise notamment une rénovation partielle du Palais royal de Bruxelles, les Serres royales de Laeken. Il est également l'auteur du musée des beaux-arts de Bruxelles. Par ailleurs, il fut le mentor de l’architecte Victor Horta.

Il est inhumé au cimetière de Laeken.

Démarche architecturale[modifier | modifier le code]

Palais du marquis d'Assche

« Simplifiez, simplifiez encore, simplifiez toujours et quand vous aurez tout simplifié, vous n’aurez pas encore assez simplifié. »

En cela, Alphonse Balat se distingue nettement de ses contemporains. À une époque où l’éclectisme règne en maître, Balat propose la ligne pure des modèles classiques, de l’Antiquité à la Renaissance italienne. Il prête davantage attention aux grandes lignes architecturales de l’édifice qu'au travail sur les détails de la décoration et du style.

Par une épuration progressive des formes, Alphonse Balat fait la synthèse entre la tradition classique et les aspirations esthétiques de son temps tout en apportant une réponse convaincante à des programmes nouveaux.

Meise, Jardin National Botanique de Belgique - Serre Balat (1854).

Réalisations[modifier | modifier le code]

Architecte du roi Léopold II (à partir de 1860)[modifier | modifier le code]

  • Palais royal de Bruxelles (1866-1874) : escalier d’honneur, décoration des salons, salle du trône, façade arrière, plusieurs projets pour la façade principale (réalisée par Henri Maquet);
  • Domaine royal de Laeken : manège (1873-1874), entrée principale du parc (1879-1880), restauration après incendie (1890)
« Simplifiez, simplifiez encore,… » (Alphonse Balat).

Architecture privée[modifier | modifier le code]

Architecture publique[modifier | modifier le code]

  • Décoration salle de la Madeleine à Bruxelles (1848)
  • Décoration salle du palais ducal à Bruxelles (1851)

Références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • Poelaert et son temps, Catalogue d'exposition, Bruxelles, Crédit communal de Belgique, 1980, pp. 199 à 209.