Alphas (série télévisée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alpha (homonymie).

Alphas

Description de cette image, également commentée ci-après

Logo original de la série.

Titre original Alphas
Genre série fantastique, d'action
Création Michael Karnow et Zak Penn
Production Gail Berman
Lloyd Braun (en)
Acteurs principaux David Strathairn
Ryan Cartwright
Warren Christie (en)
Azita Ghanizada (en)
Laura Mennell
Malik Yoba
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine Syfy
Nb. de saisons 2
Nb. d'épisodes 25
Durée 42 minutes
Diff. originale 11 juillet 201122 octobre 2012
Site web http://www.syfy.com/alphasseries/

Alphas est une série télévisée américaine en 25 épisodes de 42 minutes créée par Michael Karnow et Zak Penn, diffusée simultanément entre le 11 juillet 2011[1] et le 22 octobre 2012 sur Syfy aux États-Unis et sur Space au Canada.

En France, la série est diffusée depuis le 21 février 2012 sur Syfy Universal[2] ainsi qu'à partir du 8 janvier 2014 sur NRJ 12[3] et au Québec, depuis le 1er octobre 2012 sur AddikTV[4]. Toutefois, elle reste encore inédite dans les autres pays francophones.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Des individus avec des capacités neurologiques hors du commun, les Alphas, sont recrutés par une section secrète du gouvernement, le DCIS (« Defense Crime Investigative Service », soit littéralement « Service d'Enquêtes Criminelles de la Défense ») afin d'œuvrer pour le bien-être de la société et arrêter les Alphas mal intentionnés…

Leur principal ennemi est le groupe terroriste « Red Flag », (« Drapeau rouge » en version francophone) qui milite pour la reconnaissance et l'indépendance des Alphas. Il utilise le meurtre et les assassinats pour arriver à ses fins.

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs principaux[modifier | modifier le code]

Acteurs récurrents[modifier | modifier le code]

Source V. F. : RS Doublage[6] et Doublage Séries Database[7]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le projet a débuté en septembre 2007 sous le titre Section 8, présenté au réseau ABC qui s'est engagé à commander six épisodes[8] pour une possible diffusion à la mi-saison avec la série Lost : Les Disparus. La série était en pré-production mais la grève de la Writers Guild of America survenue en novembre 2007 a altéré les plans. Après la grève, un différend entre les producteurs et ABC concernant les éléments d'effets spéciaux a résulté qu'ABC a abandonné le projet[9]. Le projet a été re-développé et présenté à la chaîne Syfy.

Le 5 août 2009, la chaîne a commandé un pilote pour le projet. Michael Karnow et Zak Penn ont écrit le scénario et Jack Bender était à la réalisation. Gail Berman et Lloyd Braun (en) ont été les producteurs exécutifs tout au long de la série[10].

Après un lancement concluant du pilote, le 8 décembre 2010, Syfy a annoncé la commande de la série pour douze épisodes avec une diffusion en été 2011[11].

Le 16 janvier 2013, Syfy a annulé la série[12],[13].

Casting[modifier | modifier le code]

Les rôles principaux ont été distribués dans cet ordre : Ryan Cartwright[9], David Strathairn[14], Warren Christie (en)[15], Malik Yoba et Laura Mennell[16], Azita Ghanizada (en)[17].

Le 30 mars 2012, Erin Way (en) a rejoint la distribution principale pour la deuxième saison[18].

Pour les rôles récurrents, en août 2011, deux acteurs supplémentaires ont été choisis. Il s'agit de l'actrice Summer Glau (vu dans Terminator : Les Chroniques de Sarah Connor) et l'acteur Garret Dillahunt (vu aussi dans Terminator : Les Chroniques de Sarah Connor, Raising Hope)[19].

Six acteurs, Sean Astin, C. Thomas Howell, Lauren Holly, Steve Byers, Kandyse McClure et Noah Reid, vont apparaître le temps d'un épisode lors de la deuxième saison[20] mais aussi John Pyper-Ferguson, Kathleen Munroe et Summer Glau reprendront les rôles qu'ils ont interprété lors de la première saison[20].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage de l'épisode pilote s'est effectué près de Toronto, au Canada[21].

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Source : IMDb[22]

Diffusion internationale[modifier | modifier le code]

Épisodes[modifier | modifier le code]

Première saison (2011)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 1 d’Alphas.

La première saison a été diffusée du 11 juillet 2011 au 26 septembre 2011 sur Syfy, aux États-Unis.

  1. L’heure de tuer, première partie (Pilot [1/2])
  2. L’heure de tuer, deuxième partie (Pilot [2/2])
  3. De cause à effet (Cause and Effect)
  4. Folie furieuse (Anger Management)
  5. La Pierre de Rosette (Rosetta)
  6. En manque d’amour (Never Let Me Go)
  7. Bill et Gary, agents très spéciaux (Bill and Gary's Excellent Adventure)
  8. Skylar (Catch and Release)
  9. Dans la lumière (A Short Time in Paradise)
  10. Angle mort (Blind Spot)
  11. L’ennemi est parmi nous (The Unusual Suspects)
  12. Péchés originels (Original Sin)
Note : Lors de la diffusion francophone l'épisode pilote a été découpé et diffusé en deux parties[24].

Deuxième saison (2012)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Saison 2 d’Alphas.

Le 7 septembre 2011, la chaîne américaine a renouvelé la série pour une deuxième saison de treize épisodes[25] diffusée du 23 juillet 2012[26] au 22 octobre 2012 sur Syfy, aux États-Unis.

  1. Le Réveil (Wake-Up Call)
  2. Le Vif et le Mort (The Quick and the Dead)
  3. Dans l'arène (Alpha Dogs)
  4. Sous influence (When Push Comes to Shove)
  5. Hantises (Gaslight)
  6. Alphaville (Alphaville)
  7. Dieux et Démons (Gods and Monsters)
  8. Le Grand Saut (Falling)
  9. Enfer voltaïque (The Devil Will Drag You Under)
  10. La Vie après la mort (Life After Death)
  11. Mémoire cache (If Memory Serves)
  12. La fin justifie les moyens (I Need to Know)
  13. 20 h 18, gare centrale (God's Eye)

Univers de la série[modifier | modifier le code]

Les personnages[modifier | modifier le code]

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Dr Lee Rosen

C'est un professeur distrait et excentrique. Il est le noyau central de l'équipe. C'est le médecin qui a découvert cette nouvelle capacité que possèdent certains êtres humains (nommés les Alphas). Il est le seul membre de l'équipe à ne pas être un Alpha bien que doté d’étonnantes connaissances en médecine et biologie, il est aussi le psychiatre de l'équipe.
Les Alphas

Gary Bell

C'est un jeune homme autiste, capable de voir et d’interagir avec toutes les transmissions par ondes électromagnétiques (téléphone, radio, télévision), excepté celles générées par les Nokia dont le protocole est différent (épisode 1). Il vit avec sa mère qui était son seul contact humain avant son intégration dans l'équipe.

Cameron Hicks

C'est un ancien marine et joueur de baseball mal à l'aise avec toute forme d'autorité. Sa capacité est l'hyperkinésie (ce qui désigne, dans le langage médical, un mouvement involontaire de nature non épileptique, un spasme musculaire incontrôlé) : il est capable de lancer un objet avec une trajectoire parfaite. Son stress et son manque de confiance en lui interfèrent avec son don. Il a été recruté par Rosen après avoir tué un homme alors qu'il était sous l’emprise d'un autre Alpha. C'est le dernier membre à rejoindre l'équipe et le seul avec Bill à posséder une arme.

Rachel Pirzad

C'est une jeune femme capable d'hyper-intensifier l'un de ses sens, tout en diminuant les autres. Elle peut 'voir' la plus petite particule, les odeurs, entendre les sons infimes ou très éloignés, mais cette concentration l'isole du monde environnant. Avant de rejoindre l'équipe, elle était très renfermée sur elle-même, ses parents ne comprenant pas ses difficultés.

Nina Theroux

C'est une jeune femme intelligente ayant la capacité d'imposer une pensée à une personne en lui parlant, l'hyper induction. Elle peut donc faire faire tout ce qu'elle désire à une personne. Mais cette capacité ne fonctionne pas sur tout le monde, elle dépend de la constitution d'une zone dans le cerveau, de plus sa capacité peut être stoppée par une simple paire de lunettes de soleil. Elle a commencé par suivre la thérapie de Rosen après avoir involontairement poussé son ancien petit-ami à se suicider.

Bill Harken

C'est un ancien agent du FBI, il est capable d’élever son taux d'adrénaline à une très forte intensité, ce qui lui donne une force et/ou une vitesse surhumaine, voire une insensibilité à la douleur. Néanmoins, cette élévation ne dure pas longtemps, et il en sort généralement très affaibli. Il a rejoint l'équipe après avoir été suspendu du FBI. Suite à sa mise à pied pour avoir cassé la clavicule d'un collègue (lors d'une élévation incontrôlée), il vit très mal son éviction du Bureau. Il a toujours le droit de porter sa plaque d'agent du FBI et une arme.

Personnages récurrents[modifier | modifier le code]

Don Wilson

C'est l'agent du FBI qui fait appel au Dr Lee Rosen lorsqu'il soupçonne qu'un cas implique la présence d'un Alpha, déjà connu ou non. Il n'aime pas les Alphas, mais il est néanmoins obligé de faire intervenir l'équipe de Rosen, composée d’Alphas. Il est tué lors d'une bagarre générale déclenchée par un Alpha et est remplacé par Kathy Sullivan.

Nathan Clay

C'est le chef de l'unité tactique du DOD basé à la clinique de Binghampton dont il assure la sécurité. C'est aussi l'équipe tactique qui se charge des Alphas rebelles, et ce de manière plus brutale que Rosen.

Kathy Sullivan

Elle seconde, puis prend la suite de Don Wilson. Elle fait le lien entre Rosen et le DOD.

Personnages secondaires[modifier | modifier le code]

Note : personnages importants apparus le temps d'un épisode ou plus.

Dr Vanessa Calder

C'est une docteur de Warehouse 13 qui est venue aider.

Anna

Jeune autiste, elle est découverte alors que l'équipe pensait démasquer le leader de Red Flag. C'est une Alpha ayant la capacité de comprendre toutes les langues existantes. Ne pouvant pas parler, elle communique par l’intermédiaire de sons qui forment un langage que Gary arrive à interpréter. Il s’avère que bien qu'elle apparaisse diminuée, elle pourrait être le chef de Red Flag.

Sara Nelson

Agent de police qui trahit son service, en commanditant l'enlèvement de la fille du gouverneur Collier, Lisa Collier, dans l'épisode 6. N'est pas une alpha.

James Collier

Gouverneur, homme puissant en somme, qui pourrait dans le futur et suite à un service rendu, aider Bill à réintégrer le FBI. N'est pas un alpha.

Skylar Adams

Alpha ayant fait partie des premiers patients de Rosen, contrairement aux autres anciens patients, elle vit en indépendance. Elle possède un pouvoir comparable à celui du mutant X-Men Forge : pouvoir de création intuitif. C'est-à-dire qu'il lui suffit de penser à une machine pour pouvoir la concevoir.

Jonas Englin

Alpha et leader d'une secte, il se sert de son pouvoir pour recruter de nouveaux membres. Ces derniers ressentent une joie sans limite après avoir vu la « lumière » que produit Jonas. Néanmoins, tous ses membres finissent par mourir quelques jours / semaines après leur illumination.

Griffin

Alpha et tueuse à gages. Son pouvoir lui permet d'être invisible à l'œil humain. La lumière ne lui passe pas au travers, elle se déplace dans l'angle mort de chaque personne. Elle peut être vue par les caméras de sécurité. Même l'organisation Red Flag n'approuve pas son comportement, c'est-à-dire se vendre au plus offrant.

Dr Gordon Kern

Alpha et membre de Red Flag. C'est un gynécologue-obstétricien. Bien que ses nerfs optiques ne soient pas reliés à ses yeux, il voit par l'intermédiaire d'un système sonar, comme les chauves-souris et les dauphins. Il peut aussi émettre de très fortes vibrations (un peu comme le mutant X-Men Le Hurleur).

Les capacités[modifier | modifier le code]

  • Transduction, Interaction avec les ondes électromagnétiques
    Cela permet de voir et d’interagir avec toutes les transmissions d'ondes électromagnétiques.
  • Hyperkinésie, surdéveloppement de l'action visuospatial.
    Cela permet de contrôler à la perfection ses actions et avoir l'effet escompté.
  • Synesthésie, Hyper-intensification des sens
    Cela ne peut s'effectuer que par un des sens à la fois car les autres s'en retrouvent diminués.
  • Hyper-induction
    Cela permet d'induire à grandes quantités des pensées à une autre personne.
  • Intensifier son taux d'adrénaline
    Cela donne une force et / ou une vitesse surhumaine, voire une insensibilité à la douleur.
  • Compréhension surdéveloppée
    La personne peut comprendre toutes les langues existantes sans même les avoir apprises.
  • Création intuitive
    Cela permet de créer avec pour seul élément, son intuition.
  • Augmentation de plénitude
    La personne est capable de ressentir une joie sans limite après avoir vu la « lumière ».
  • Déplacement dans l'angle mort
    La personne peut se déplacer dans l'angle mort de chaque personne sans y être vu.
  • Vue sonique
    Cela permet de voir comme un sonar et d'émettre de très fortes vibrations.

Accueil[modifier | modifier le code]

Audience[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Début de diffusion US » sur Critictoo.com, consulté le 11 juillet 2011
  2. a et b « Diffusion dès le 21 février 2012 sur Syfy France » sur AlloCiné, consulté le 20 janvier 2012
  3. http://www.toutelatele.com/nrj12-propulse-alphas-en-prime-time-en-janvier-2014-55224
  4. a et b « Quebecor Média : la saison des lancements se termine » sur Infopresse.com, mis en ligne le 15 juin 2012
  5. « Interview du comédien (doublage), Jérôme Berthoud » sur Serieslive.com, consulté le 19 septembre 2011
  6. a et b « Fiche de doublage de la série sur RS Doublage » consulté le 16 octobre 2011
  7. a, b, c et d « Deuxième fiche de doublage de la série » sur Doublage Séries Database, consulté le 10 décembre 2012, m-à-j le 26 février 2013
  8. (en) « Development Update: Week of September 24-28 », consulté le 28 septembre 2007
  9. a et b (en) « David Strathairn In Talks For Alphas Lead », consulté le 28 juin 2010
  10. (en) « Création du pilote d’Alphas » sur The Futon Critic.com, consulté le 28 juin 2010, mis en ligne le 11 juillet 2011
  11. (en) « Syfy greenlights Alphas working title to series » sur The Futon Critic.com, consulté le 20 décembre 2010, mis en ligne le 11 juillet 2011
  12. (en) « Syfy pulls the plug on Alphas » sur The Futon Critic.com, consulté le 16 janvier 2013
  13. (en) « Alphas cancelled by Syfy after 2nd season » sur Zap2It.com, consulté le 16 janvier 2013
  14. (en) « Academy Award Nominee David Strathairn Signs on for Syfy's Alphas », consulté le 6 juillet 2010
  15. (en) « New Cast Additions On Fox’s Series Lie To Me And Syfy’s Pilot Alphas », consulté le 22 juillet 2010
  16. (en) « Malik Yoba and Laura Mennell Join the Cast of Syfy's Alphas », consulté le 29 juillet 2010
  17. (en) « Azita Ghanizada Rounds Out Cast of Syfy's Alphas Plus Callum Keith Rennie Set to Guest Star in 90-Minute Pilot », consulté le 12 août 2010
  18. (en) « Production Powers Up on Season 2 of Syfy's Alphas from Universal Cable Productions and BermanBraun Television » sur The Futon Critic, mis en ligne le 30 mars 2012
  19. « Deux acteurs invités supplémentaires réunis dans Alphas » sur ActuCiné.com, consulté le 5 août 2011
  20. a et b « Le plien d'invités dans Alphas et Haven » sur Critictoo.com, consulté le 9 juillet 2012
  21. (en) « Pilot Alphas in Toronto » sur Hollywoodreporter.com, consulté le 22 novembre 2011
  22. « Informations techniques » sur IMDb, consulté le 11 juillet 2011
  23. « Diffusion dès la rentrée 2012-2013 sur NRJ 12 » sur Univers-series.com, consulté le 25 août 2012
  24. « Nombre d'épisodes et titres FR sur le site officiel Syfy France » sur Syfy.fr, consulté le 6 février 2012
  25. (en) « Syfy renews Alphas for season 2 » sur TVLine.com, consulté le 7 septembre 2011
  26. (en) « Syfy summer 2012 features record number of primetime original programming hours » sur The Futon Critic.com, consulté le 15 mai 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]