Alphabet phonétique ouralien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir APO.

L’alphabet phonétique ouralien ou ouralique (APO) est un système de transcription phonétique, basé sur l’écriture latine, utilisé principalement pour la transcription et la reconstruction de langues ouraliennes. Il a été publié pour la première fois en 1901 par Eemil Nestor Setälä (en), linguiste finlandais. À la différence de l’alphabet phonétique international (API) qui transcrit les phonémes et les qualités phonétiques de manière unique et précise, l’APO permet aussi de noter des catégories fonctionnelles. Cette différence empêche parfois de convertir une notation APO en API sans perte d’information. Les symboles de base de l’APO sont basés sur l’alphabet finlandais quand possible, avec des symboles additionnels des écritures cyrillique et grecque, ou avec des petites capitales. Des symboles et des diacritiques spécifiques à l’APO sont aussi utilisés.

Représentation informatique[modifier | modifier le code]

L’alphabet phonétique ouralien peut être spécifié à l’aide du suffixe « fonupa » pour les code de langue IETF ; par exemple « chm-fonupa » pour du mari (« chm ») en alphabet phonétique ouralien[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Registre des composants et fiche individuelle

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fi) « Suomalais-ugrilainen tarkekirjoitus », sur Kotimaisten kielten keskus (Institut des langes finlandaises) (consulté le 12 aout 2014)
  • Erkki Savolainen, « 1.10 Foneettiset kirjoitusjärjestelmät », dans Verkkokielioppi,‎ 2001 (lire en ligne)
  • Eemil Nestor Setälä, « Über die Transskription der finnisch-ugrischen Sprachen », Finnisch-ugrische Forschungen, vol. 1,‎ 1901, p. 15-52 (lire en ligne)
  • (en) Finlande, Irlande, Norvège ISO/IEC JTC1/SC2/WG2, Uralic Phonetic Alphabet characters for the UCS,‎ 20 mars 2002 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]