Alphabet kharosthi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Crystal Clear app fonts.svg Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode.
Kharoṣṭhī
Image illustrative de l'article Alphabet kharosthi
Morceau de papier portant des inscriptions en kharoṣṭhī
Caractéristiques
Type Alphasyllabaire
Langue(s) Pāli, sanskrit, prākrit
Direction Droite à gauche
Historique
Époque IVe siècle av. J.-C. - IIIe siècle
Système(s) parent(s) Protosinaïtique

 Phénicien
  Araméen (hypothèse)
   Kharoṣṭhī

Système(s) apparenté(s) Brahmi selon l'hypothèse araméenne, hébreu, nabatéen, syriaque, palmyrénien, mandéen, pehlevi
Codage
Unicode U+10A00 à U+10A5F
ISO 15924 Khar

L'alphabet kharoṣṭhī, aussi connu sous le nom d'alphabet gāndhārī, est un ancien alphasyllabaire utilisé pour noter le gāndhārī et le sanskrit par les scribes du Gandhāra. Il fut utilisé du milieu du IIIe siècle av. J.-C. au IIIe siècle. On l'utilisait aussi le long de la route de la soie où il aurait survécu jusqu'au VIIe siècle dans les relais isolés de Khotan et de Niya.

Les spécialistes ne sont pas d'accord sur l'origine du kharoṣṭhī, soit qu'il ait évolué au fur et à mesure, soit qu'il soit l'invention d'un scribe de génie. L'analyse de l'alphabet montre une relation nette avec l'alphabet araméen, auquel on a ajouté des symboles supplémentaires pour noter les phonèmes des langues indiennes. Une hypothèse propose que l'alphabet araméen arriva avec la conquête des Achéménides en 500 avant J.-C. et évolua pendant deux siècles pour atteindre sa forme finale vers le IIIe siècle av. J.-C. On n'a cependant pas retrouvé de formes intermédiaires qui confirmeraient cette hypothèse.

L'étude du kharoṣṭhī a été stimulée par la découverte de textes bouddhistes du Gandhāra écrites en kharoṣṭhī, retrouvés près de la ville de Hadda en Afghanistan et confiés à la British Library en 1994. Les manuscrits sont datés du Ier siècle, ce qui en fait les manuscrits bouddhistes les plus anciens qui existent.

Alphabet[modifier | modifier le code]

Kharoshthi
Unicode.org chart [PDF]
  0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 A B C D E F
U+10A0x 𐨀  𐨁  𐨂 𐨃  𐨅  𐨆  𐨌  𐨍  𐨎  𐨏
U+10A1x 𐨐 𐨑 𐨒 𐨓 𐨕 𐨖 𐨗 𐨙 𐨚 𐨛 𐨜 𐨝 𐨞 𐨟
U+10A2x 𐨠 𐨡 𐨢 𐨣 𐨤 𐨥 𐨦 𐨧 𐨨 𐨩 𐨪 𐨫 𐨬 𐨭 𐨮 𐨯
U+10A3x 𐨰 𐨱 𐨲 𐨳  𐨸  𐨹  𐨺 𐨿
U+10A4x 𐩀 𐩁 𐩂 𐩃 𐩄 𐩅 𐩆 𐩇
U+10A5x 𐩐 𐩑 𐩒 𐩓 𐩔 𐩕 𐩖 𐩗 𐩘

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Kenneth R. Norman, « The Development of Writing in India and its Effect upon the Pâli Canon », Wiener Zeitschrift für die Kunde Südasiens (36), 1993.
  • (de) Oscar von Hinüber, Der Beginn der Schrift und frühe Schriftlichkeit in Indien, Franz Steiner Verlag, 1990.
  • (de) Harry Falk, Schrift im alten Indien: Ein Forschungsbericht mit Anmerkungen, Gunter Narr Verlag, 1993.
  • (fr) Gérard Fussman, « Les premiers systèmes d'écriture en Inde », Annuaire du Collège de France 1988-1989.

Liens externes[modifier | modifier le code]