Alpes glaronaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

46° 50′ 00″ N 8° 59′ 00″ E / 46.8333, 8.98333 ()

Alpes glaronaises
Carte de localisation des Alpes glaronaises dans les Alpes centrales.
Carte de localisation des Alpes glaronaises dans les Alpes centrales.
Géographie
Altitude 3 614 m, Tödi
Massif Alpes
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Géologie
Roches Roches métamorphiques et sédimentaires

Les Alpes glaronaises sont un massif montagneux situé dans la partie centrale des Alpes en Suisse. Elles sont à cheval sur les cantons d'Uri, des Grisons, de Glaris, de Saint-Gall, de Schwyz et de Zoug.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Les Alpes glaronaises sont drainées par la Reuss à l'ouest, le Rhin au sud et sont baignées par le lac de Walenstadt, le lac de Zurich, le lac de Zoug et le lac des Quatre-Cantons au nord.

Elles sont entourées par les Alpes uranaises à l'ouest, les Préalpes appenzelloises au nord-est, les Alpes orientales centrales (Rätikon et chaîne de Plessur) à l'est et les Alpes lépontines au sud (au-delà du col de l'Oberalp).

Elles comprennent entre autres les massifs du Tödi et du Rossberg.

Principaux sommets[modifier | modifier le code]

Vue sur les Alpes glaronaises depuis le lac de Zurich
Paysage des Alpes glaronaises et Tödi

Le massif comprend 49 sommets de plus de 3 000 mètres.

  • 1. Tödi (Piz Russein), 3 614 m
  • 2. Tödi (Glarner Tödi), 3 586 m
  • 3. Piz Dado, 3 432 m
  • 4. Bifertenstock, 3 421 m
  • 5. Tödi (Sandgipfel), 3 390 m
  • 6. Piz Urlaun, 3 359 m
  • 7. Oberalpstock, 3 328 m
  • 8. Gross Schärhorn, 3 294 m
  • 9. Piz Frisal, 3 292 m
  • 10. Clariden, 3 267 m
  • 11. Gross Düssi, 3 256 m
  • 12. Cavistrau Grond, 3 252 m
  • 13. Ringelspitz (Piz Barghis), 3 247 m
  • 14. Chli Schärhorn, 3 234 m
  • 15. Cavistrau Pign, 3 220 m
  • 16. Chammliberg, 3 214 m
  • 17. Piz Cambrialas, 3 208 m
  • 18. Gross Windgällen, 3 188 m
  • 19. Hausstock, 3 158 m
  • 20. Gross Ruchen, 3 138 m
  • 21. Glaserhorn, 3 128 m
  • 22. Bündner Tödi, 3 124 m
  • 23. Claridenhorn, 3 119 m
  • 24. Tristelhorn (Piz da Sterls), 3 114 m
  • 25. Ruchi, 3 107 m
  • 26. Panärahörner, 3 106 m
  • 27. Heimstock, 3 102 m
  • 28. Piz Tumpiv, 3 101 m
  • 29. Piz Segnas, 3 099 m
  • 30. Piz Giuv, 3 096 m
  • 31. Muttenstock, 3 089 m
  • 32. Chli Oberälpler, 3 085 m
  • 33. Hinter Schiben, 3 084 m
  • 34. Rot Wichel, 3 084 m
  • 35. Crispalt, 3 076 m
  • 36. Chli Tödi, 3 076 m
  • 37. Piz Posta Biala, 3 074 m
  • 38. Bristen, 3 072 m
  • 39. Piz Cazarauls, 3 063 m
  • 40. Brichplanggen Stock, 3 061 m
  • 41. Piz Nair, 3 059 m
  • 42. Piz Sardona, 3 056 m
  • 43. Chli Ruchi, 3 039 m
  • 44. Hinter Selbsanft, 3 029 m
  • 45. Bündner Vorab, 3 028 m
  • 46. Trinser Horn (Piz Dolf), 3 028 m
  • 47. Piz Ault, 3 027 m
  • 48. Glarner Vorab, 3 018 m
  • 49. Witenalpstock, 3 016 m

Autres sommets remarquables[modifier | modifier le code]

  • le Rigi, 1 797 m
  • le Wildspitz, 1 580 m

Géologie[modifier | modifier le code]

Dans le prolongement des Alpes bernoises et uranaises, la partie méridionale du massif est constituée de roches cristallines alors que la partie septentrionale (préalpes) est constituée de calcaires.

Activités[modifier | modifier le code]

Stations de sports d'hiver[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]