Alpenflage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma de camouflage alpenflage
Schéma de camouflage alpenflage
Schéma de camouflage des unités de tente 01
Schéma de camouflage des unités de tente 01
Tapis de feuilles mortes propice à l'alpenflage
Tapis de feuilles mortes propice à l'alpenflage

L'alpenflage est un camouflage multispectres utilisé par l'Armée suisse pour ses tenues de combat, ce schéma de camouflage sera remplacé dans les années 1990 par le camouflage TAZ 90.

L'alpenflage s'inspire du Leibermuster M45 allemand. Il surprend par ses motifs rouges mais se fond particulièrement bien avec le tapis de feuilles mortes qui tapisse les forêts suisses, noter les taches "de moisissure". Ses couleurs le rendent également plus difficilement discernable par les appareils d'observation et de pointage infrarouge des années 1960.
Le matériel de corps est lui recouvert d'une peinture "gris-vert 26" qui réfléchi les infrarouges.
Le matériel de camouflage d'ordonnance a une émission de rayonnement infrarouges moyenne qui correspond à celle d'un terrain découvert.

L'alpenflage et le matériel d'ordonnance.

  • La tenue de combat 57
Composée d'une veste, d'un pantalon à bretelles, d'une coiffe de casque et d'un sac d'assaut[1].
Le paquetage de combat complet avec la tenue de combat 57 accuse un poids total de 32,950 Kg comprenant, entre autres, le fusil d'assaut Fass 57 avec 5 magasins, 2 grenades à fusil et 4 grenades à main 43.
Le paquetage de combat réduit avec la tenue de combat 57 est de 23,150 Kg comprennent, le fusil d'assaut Fass 57 avec son magasin.

La veste de combat 57 comporte une poche dorsale et son capuchon une poche pour voilette de camouflage facial.

  • La tenue de combat 83
Composée d'une veste, d'un pantalon et d'une casquette, bien plus légère que la tenue de combat 57
  • Les équipages de chars disposent d'une salopette intégrant un harnais d'extraction dont la poignée se dissimule sous une fermeture-éclair au niveau de la nuque.
  • Les unités de tente 64 comporte une face camouflage et une de couleur unie brun-beige, elles remplace les unités de tente 01 dont le schéma de camouflage s'inspire du Reichswehr-Splittermuster 31 allemand.

On trouve également des vêtements de protection contre la pluie, pèlerine avec ou sans manche, veste, pantalon, chapeau et gilet pare-éclats.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Armée suisse. Le paquetage, règlement no 51.40f (1969)
  • Armée suisse. Tentes et unités de tente, règlement no 53.172f (1989)
  • Armée suisse. Le camouflage, règlement no 51.21f (1986)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Coiffe de casque et sac d'assaut pour l'infanterie de plaine