Aloysia Weber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Weber.

Aloysia WeberAloysia Lange

Description de cette image, également commentée ci-après

Aloysia Weber interprétant Zémire dans l'opéra Zémire et Azor, peinture de Johann Baptist von Lampi, vers 1784

Nom de naissance Maria Aloysia Louise Antonia Weber
Naissance vers 1760
Zell im Wiesental,
Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Décès 8 juin 1839
Salzbourg,
Drapeau de l'Autriche Empire d'Autriche
Activité principale Artiste lyrique
soprano
Ascendants Fridolin Weber
Cäcilia Stamm
Conjoint Joseph Lange
Descendants Nanette Lange
Philippina Lange
August Lange
Franz Lange
Rosina Lange
Karl Jakob Lange
Famille Josepha Weber (sa sœur)
Constanze Weber(sa sœur)
Carl Maria von Weber(son cousin)

Maria Aloysia Louise Antonia Weber est une soprano allemande, née à Zell im Wiesental vers 1760 et morte à Salzbourg le 8 juin 1839. On se souvient d'elle principalement pour son association avec le compositeur Wolfgang Amadeus Mozart.

Elle fut une des 4 filles de la famille de musiciens Weber, ses sœurs étant la soprano Josepha Weber (qui créa le rôle de la reine de la Nuit dans La Flûte enchantée), Constanze Weber qui épousa Mozart et Sophie Weber. Son cousin germain était le compositeur Carl Maria von Weber.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aloysia grandit à Mannheim. Elle déménage à Munich en 1778, où elle fait ses débuts dans l'opéra. L'année suivante elle est engagée pour chanter le National Singspiel de Vienne, un projet de l'empereur Joseph II. Elle continue avec assez de succès sa carrière de chanteuse à Vienne durant les deux décennies suivantes.

Elle entre au Burgtheater en 1782, pour chanter de l'opéra italien. Elle n'y resta que huit mois. Elle continue de chanter au Kärntnertortheater ainsi qu'occasionnellement au Burgtheater. En 1795, elle part pour une tournée de concerts avec sa sœur Constance, veuve de Mozart.

Aloysia fut un temps aimée de Wolfgang Amadeus Mozart vers 1777, quand Mozart passa quelque temps à Mannheim, en route pour Paris, où il espérait (vainement, comme il s'avéra) trouver un emploi. Mozart exprima le désir d'épouser Aloysia, bien que rien ne confirme le sérieux de ce projet. Leurs chemins se croisèrent encore quand Mozart résida à Vienne dans la maison de la famille Weber où sa mère, récente veuve, les prit comme locataires. Aloysia ne manifesta aucun intérêt particulier pour le compositeur, si bien qu'il épousa Constanze en 1782. Aloysia Weber se maria quant à elle le 31 octobre 1780 avec Joseph Lange, un acteur et peintre amateur, auteur d'un portrait inachevé de Mozart. Elle divorce ensuite, regrettant son choix initial.

Musique composée pour Aloysia par Mozart[modifier | modifier le code]

  • Lors de sa visite à Mannheim en 1777-1778, Mozart composa les airs de concert « Alcandro, lo confesso - Non so d'onde viene », KV 294, « Popoli di Tessaglia - Io non chiedo, eterni dei », KV 316/300b et probablement « Ah se in ciel, benigne stelle », KV 538.
  • En avril 1782, Mozart composa l'air en allemand « Nehmt meinem Dank », KV 383, pièce destinée à prendre congé du public, différente des autres airs d'une difficulté extrême qu'il composa pour elle.
  • À Vienne en 1783, Mozart composa pour Aloysia « Mia speranza adorata - Ah non sai », KV 416, ainsi que 2 airs de substitution, « Vorrei spiegarvi, oh Dio », KV 418, et « No, che non sei capace », KV 419, insérés dans une nouvelle production de l'opéra de Pasquale Anfossi Il Curioso indiscreto.

Autres rôles de Mozart[modifier | modifier le code]

  • Aloysia chanta le rôle de Madame Herz dans Der Schauspieldirektor lors de sa création le 7 février 1786 au théâtre de l'orangerie de Schönbrunn.
  • Elle chanta le rôle de Donna Anna dans le Don Giovanni de Mozart à la première viennoise de l'œuvre, le 7 mai 1788.
  • Elle chanta la partie de Constanze dans une nouvelle production de L'Enlèvement au sérail (Die Entführung aus dem Serail) en 1785.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Dans la comédie musicale Mozart, l'opéra rock, elle est interprétée par Mélissa Mars. Elle y chante: "Bim Bam Boum", "Six Pieds Sous Terre", "L'Opérap", "Debout Les Fous", "Bonheur De Malheur", "C'est Bientôt La Fin", "L'Amour C'est Ma Guerre" et "Le Bien Qui Fait Mal".