Alopen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alopen (Alopan'a, Olopuen, Olopan) est un prêtre nestorien, originaire de Perse[1] qui vint en Chine en 635 afin d'y introduire le christianisme.

D'après Peter Yoshiro Saeki dans un ouvrage de 1937[2], son nom pourrait être la traduction chinoise d'Abraham[3].

Moine syriaque de l'Église apostolique assyrienne de l'Orient, il vint de Perse en empruntant la route de la soie et la Tartarie[4] et arriva à Ch’ang-an pour être accueilli par l'empereur Tang Taizong[5].

Par la suite, le patriarche Mar Ichoyahb II put envoyer des prédicateurs. L'empereur suivant, Tang Gaozong conféra à Alopen le titre de « gardien de la grande doctrine »[6].

Comme le relate la stèle nestorienne, il fit construire une église à Chang'an en 638.

Références[modifier | modifier le code]

  1. The first Christian missionary in China The first recorded “Christian” missionary to China was not European, but Persian. His name was Alopen (阿罗本).
  2. The Nestorian Documents and Relics in China, Peter Yoshiro Saeki, Tokyo, Maruzen, 1937
  3. An appraisal of the early Christian Litterature of China
  4. Annales de philosophie chrétienne, 1836
  5. Alopen Alopen was a Syrian monk and belonged to the East Syrian Church (also called the Syrian Church of the East)
  6. De Babylone à Pékin, l'expansion de l'Église nestorienne en Chine