Alon Shvut

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shalom2.svg Cette page contient des caractères hébreux. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alon.
Alon Shvut
(he) אַלּוֹן שְׁבוּת
Image illustrative de l'article Alon Shvut
Noms
Nom officiel anglais Allon Shevut
Administration
Région Cisjordanie
Conseil régional Goush Etzion
Type de localité Colonie juive
Démographie
Population 3 051 hab. (2011[1])
Densité 1,7 hab./km2
Géographie
Coordonnées 31° 39′ 17″ N 35° 07′ 40″ E / 31.6547, 35.1278 ()31° 39′ 17″ Nord 35° 07′ 40″ Est / 31.6547, 35.1278 ()  
Altitude 959 m
Superficie 1 834,85 km2 [2]
Divers
Fondation 1970
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Palestine (administrative)

Voir sur la carte Palestine administrative
City locator 14.svg
Alon Shvut

Géolocalisation sur la carte : Israël

Voir sur la carte Israël administrative
City locator 14.svg
Alon Shvut

Géolocalisation sur la carte : Moyen-Orient

Voir sur la carte Moyen-Orient administrative
City locator 14.svg
Alon Shvut
Liens
Site web Gush Etzion Regional Council: Alon Shevut

Alon Shvut (אַלּוֹן שְׁבוּת en hébreu) est une colonie israélienne en Cisjordanie administrée par le conseil régional du Goush Etzion (bloc d'Etzion en français). Elle est située au sud-ouest de Jérusalem, à mi-chemin entre les villes de Bethléem et de Hébron, à 4,6 km de la ligne verte, à l'ouest de la barrière de séparation israélienne[3]. Alon Shvut a été créée en 1970 et devient un centre régional pour les communautés du Goush Etzion. Sa population, fin 2011, s'élevait à 3051 habitants[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Alon Shvut signifie « Le chêne du retour ». C'est une référence au retour des Juifs chassés du Gush Etzion par la Légion arabe jordanienne en 1948. Après la destruction des communautés du Gush Etzion, les survivants et les enfants avaient l'habitude de se rassembler une fois l'an pour apercevoir le seul arbre restant, un chêne qui devint « l'Unique Chêne ». La colonie est adjacente à ce chêne, qui reste un symbole essentiel de renouveau et de continuité pour Alon Shvut et le Goush Etzion. Il est d'ailleurs présent sur l'emblème du Conseil Régional du Goush Etzion.

Histoire[modifier | modifier le code]

« L'Unique Chêne »

La colonie a été créée en 1970. C'était un quartier pour les familles affiliées à une association de yeshivot. Alon Shvut n'avait pas de grandes ambitions mais devint quand même un centre agricole régionale et pour de nombreuses années eut la seule clinique, la seule épicerie, le seul bureau de poste et la seule banque de toute la zone. Depuis le récent changement d'Efrat, qui est devenue une ville, Alon Shvut garde encore un peu de son ancien rôle : c'est elle est qui a participé à l'augmentation de la population dans le Gush Etzion. En 2011, Alon Shvut avait 3051 habitants[1].

La hausse des habitants à Alon Shvut est due à la présence de la Yeshivat Har Etzion. En plus de l'école religieuse, beaucoup de ses étudiants ont construit leurs maisons dans la ville. L'ouverture du "Herzog College for Teachers" (école qui forme les enseignants religieux) et de l'institut Zomet (groupe de recherche scientifique qui respecte la loi religieuse juive), ainsi qu'un complexe scolaire, ont attiré des étudiants et leurs familles. Certaines familles vivant avant 1948 et revenues au Goush Etzion après sa prise aux Jordaniens en 1967 lors de la guerre des Six Jours par Tsahal ont considéré qu'Alon Shvut était une alternative aux kibboutzim.

Situation juridique[modifier | modifier le code]

La communauté internationale dans son ensemble considère les colonies israéliennes de Cisjordanie illégales au regard du droit international mais le gouvernement israélien conteste ce point de vue[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Locality File » [xls], Israel Central Bureau of Statistics,‎ 2011
  2. (en) « Settlements and Outposts Numbers and Data » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Peace Now. Consulté le 23 avril 2013
  3. (en) « Alon Shvut » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Peace Now. Consulté le 23 avril 2013
  4. (en) « The Geneva Convention », BBC News,‎ 10 December 2009 (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :