Almacenes Tía

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tiendas Industriales Asociadas SA (Tía SA)

alt=Description de l'image Formato de supermercado Tia.jpg.
Création 1940 à Bogota, Colombie
Fondateurs Federico Deutsch et Kerel Steuer
Forme juridique société anonyme
Slogan Tía junto a ti con Calidad, Variedad y Economía
Siège social Drapeau d'Équateur Équateur
Actionnaires Francisco De Narvaez Steuer - Carlos De Narvaez Steuer - Gustavo Andres Deutsch - diverses institutions financières
Activité Grande Distribution
Filiales Tía SA(Colombie), Tía SA(Equateur), Multi Ahorro SA, Magda Supermercados SA, Ta-Ta SA
Effectif 16 000 employés
Site web http://www.tia.com.ec/

Tiendas Industriales Asociadas S.A Tía S.A (Tía S.A) est une chaine d'hypermarchés sud-américaine créée en 1940 à Bogota en Colombie, présente en Colombie, Équateur, et Uruguay avec plus de 300 points de vente.

Format de supermarché Super Tía

Histoire[modifier | modifier le code]

Tía S.A trouve ses racines dans la chaine de supermarché Te-Ta qui fut fondée par Federico Deutsch et Karel Steuer à Prague, en Tchécoslovaquie, dans les années 1920, et qui par la suite s'est étendue à la Yougoslavie et la Roumanie. Les fondateurs, forcés par la Seconde Guerre mondiale ont émigré en 1939 en Amérique du Sud, laissant tout derrière eux et s'installant à Bogota, en Colombie où ils ont re-fondé une chaine de supermarchés en 1940 sous la marque Tia, qu'ils ont ensuite étendue à l'Argentine, l'Équateur, le Pérou et l'Uruguay sous la marque Tía et différentes autres marques[1].


La vague de migrants européens des années 1930 a conduit en Colombie une douzaine de membres des familles européennes Steuer et Deutsch, qui se sont lancés dans l'entreprise de créer un magasin où les clients trouveraient tout ce dont ils auraient besoin sans avoir à aller dans différents magasins. L'idée de créer un magasin semblable à ceux qui existaient en Europe centrale a été matérialisée le 14 octobre 1940, avec l'ouverture du premier magasin Tia en Amérique du Sud, dans la rue "carrera Séptima, entre las calles 17 y 18", en plein cœur de Bogotá. Les citoyens de Bogotá n'ont dès lors plus eu besoin de faire leurs achats dans les cinq ou six magasins différents, ou de demander des réductions de prix ; chez Tía ils trouveraient tout ce dont ils auraient besoin sous un même toit, à des prix fixes, et parmi les plus bas de la ville. À l'époque, il y avait des magasins spécialisés, mais il n'y avait pas de concept de supermarché, lequel a été introduit en Colombie par les magasins Tía.


Dans l'actualité, Tía est présente en Colombie, Équateur, et Uruguay à travers différentes marques, et où dans le cas de l'Uruguay et l'Équateur est à ce jour la chaine de supermarché la plus importante de ces pays.

En Uruguay, la division de Tía S.A. s'appelle Ta-Ta S.A et a été fondée le 13 juin 1956, introduisant de manière inédite de la même façon qu'en Colombie, Équateur, et Argentine, le concept de supermarché. Ta-Ta SA a acquis la chaîne de supermarché Uruguayenne Multi Ahorro fin 2012 et est depuis devenu la plus importante chaîne de supermarché d'Uruguay avec des hypermarchés situés dans 19 départements et plus de 30% du marché.

En Colombie, Tía a actuellement des supermarchés à Bogotá, Bucaramanga, Barranquilla, Cúcuta, Sogamoso, Ibague, Facatativa, Palmira, et Tunja.

La filiale argentine a été vendue à la chaine de supermarché Carrefour en 1999 dans une transaction se montant à 630 millions de dollars, et a été renommée dans un premier temps "Norte" puis Carrefour. La filiale péruvienne a également été vendue après une évolution médiocre sur le marché péruvien[2].


Formats et marques[modifier | modifier le code]

Tía S.A dans son expansion a développé et acquis plusieurs formats et marques, et se divise selon les pays de la manière suivante:

  • Équateur

Tía, Super Tía, Tía Express, Plaza Tía, MULTIAHORRO, MAGDA

MAGDA supermercados
  • Uruguay

TA-TA, Multi Ahorro

  • Colombie

Tía

Supermarché Multi Ahorro en Uruguay

Ouverture de magasins[modifier | modifier le code]

  • Colombie  : Le premier magasin a ouvert ses portes en 1940, introduisant un nouveau modèle de vente par département inconnu à l'époque[3].
  • Argentine : Le premier magasin a ouvert dans la ville de Buenos Aires en 1946[4].
  • Uruguay: La filiale uruguayenne de Tía SA, Ta-Ta, a ouvert le premier magasin le 13 juin 1956 au coin de la rue "18 de Julio y Carlos Roxlo".
  • Équateur: Le premier magasin a ouvert ses portes en Équateur dans la ville de Guayaquil le 29 novembre 1960.

Vente de la filiale argentine[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 1999, Casa Tia (la filiale argentine) appartenait, à travers la société D&S (Deutsch y Steuer) étant la société mère de Tia S.A., à parts égales à Andrew Deutsch, fils de Frederico Deutsch, et à l'homme d'affaires et politicien argentin né en Colombie, Francisco de Narváez, et sa famille, petits-enfants de l'autre fondateur, Karel Steuer.

Après avoir repris la direction de la filiale argentine de Tía SA, Francisco licencia 3500 des 5000 employés. Lors d'une conférence présentée à l'Université de Harvard, il a déclaré; la plupart des gens que j'ai licenciés avaient plus de 25 ans d'expérience chez Tía SA. Au total, je me suis défait de 5000 années d'expérience[5]. L'université américaine Harvard a publié une étude sur la vente de la division Argentine de Tía SA par Francisco de Narváez[6].

En 1999, Exxel, un fonds d'acquisition constitué par des investisseurs nord-américains, et Promodes, la deuxième plus grande chaîne de supermarchés en France à cette époque, a racheté la division Argentine de Tía SA comptant 61 magasins à travers la chaîne de supermarchés Norte pour 630 millions de dollars[7].

Réouverture de la filiale argentine[modifier | modifier le code]

Carlos de Narvaez, et son frère, le Colombien naturalisé argentin homme d'affaires et politicien Francisco de Narváez, deux des petits-fils de l'un des fondateurs et propriétaires partiels de Tia SA, veulent réimplanter la chaine en Argentine. À la mi-2009, ils ont racheté la marque argentine à Carrefour, et ont l'intention de rouvrir Tía SA en commençant par Buenos Aires[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]